La Scientologie, une amie qui vous veut du bien

0
227

La Scientologie, grâce à sa méthode appelée la dianétique ,vous aide à « mieux vous connaître et vous emmène sur le chemin du bonheur. » Que c’est joliment dit, j’ai presque envie d’y croire. Et j’y ai presque cru avec Corinne, une représentante de la Scientologie à Nice. Avec elle, j’ai essayé de partir à la recherche de mes émotions et de répondre à la question primordiale que pose la dianétique : Qui suis-je vraiment ?Devenir membre de la Scientologie, c’est facile. A 11 heures, j’appelle le Centre de Dianétique de Nice. J’ai un rendez-vous dans la minute. Sur place, la grille est fermée mais Corinne, une des représentantes de la région PACA, m’attend de pied ferme. On s’installe toutes les deux à l’écart. Pas de présentation ni de café, on entre dans le vif du sujet : Pourquoi se tourner vers la Scientologie ? « Parce que j’en ai beaucoup entendu parler à l’école et que j’aimerai en savoir plus » Corinne est aux anges, elle se lance dans sa tirade sur la confiance en soi, le contrôle de ses émotions et d’autres principes fondateurs de la Dianétique. La fameuse. J’ai même le droit de lire la présentation rédigée par le grand, l’inépuisable L. Ron Hubbard, le prophète de la Scientologie. Moi qui croyais que c’était Tom Cruise…

Prête à tout

Je décroche vite de la conversation même si Corinne est une experte en communication. La Scientologie, c’est sa vie ,ou du moins son gagne-pain, et elle est prête à tout pour me faire rentrer dans la Secte. Mais mon regard s’est depuis longtemps arrêté sur l’appareil posé sur la table pour le test. Je suis prête à dire amen à tout ce que Corinne veut si je fais ce test. Elle m’explique que cette machine sert à évaluer mon niveau de stress pour trouver la faille qui m’empêche de vivre dans la joie et la bonne humeur. Je ne suis pas sceptique de nature mais l’appareil ressemble plus à une balance alimentaire qu’à une machine révolutionnaire censée me dire ce qui cloche chez moi. Pour me mettre en condition, Corinne me lance LE film de la Scientologie. Et c’est 25 minutes de lavage de cerveau avec Barbie et Ken dans le rôle de chaque personnage. Tous sont heureux, souriants, grands, minces et beaux grâce à la méthode infaillible de la Dianétique. La Scientologie rend beau donc. Bon point.

L’ élève dépasse le maître

Grâce au film, je pense pouvoir désormais seconder L. Ron Hubbard dans ses séminaires :la Scientologie n’a plus aucun secret pour moi et leur technique est finalement très prometteuse. Premièrement, tu trouves ce qui ne va pas. Ca peut prendre toute une vie, certes mais pas de mauvaise foi. Deuxièmement, tu suis en tournée L. Ron Hubbard et tu l’écoutes parler de la Scientologie et de ses miracles afin de trouver comment remédier à ce qui ne va pas. FACILE.

On commence le test. Je suis reliée à la machine par deux boites de conserves vides que je ne dois pas lâcher. Je suis connectée, je le sens. Corinne a pris un air sérieux. Je me concentre aussi. Non, je ne rirais pas. « Pensez à des personnes importantes dans votre vie » me demande Corinne. Je pense à mon chat. La flèche de la machine se met à pencher fortement vers la droite. Corinne sursaute : « cette personne vous perturbe en ce moment, elle vous stresse, vous ne savez pas comment maîtriser vos émotions avec elle.» Je voue un amour inconditionnel à mon chat, il ne me perturbe pas et je n’ai aucun problème émotionnel avec. Corinne a raté son coup ou alors la machine est défectueuse. Je ne veux pas le savoir, la déception est déjà trop forte.

On s’est aimés comme on se quitte

Résultat du test. Selon Corinne, je devrais participer au séminaire de deux jours avec une copine pour qu’à tour de rôle, on apprenne les méthodes de la scientologie pour pouvoir s’entraider. J’ai compris à la place : « tu as vraiment besoin de la Scientologie dans ta vie et certainement que tes copines aussi. » Et oui , plus on est de fous, plus on rit. Avant de partir, Corinne me demande si j’aime lire parce qu’elle vend les livres de L. Ron Hubbard. Mais si je n’aime pas lire, de toute façon, il reste les DVD. Elle me propose ensuite un autre test de 100 questions à faire à la maison pour répondre à une autre primordiale : Qui êtes vous ? Je survole le test. A la troisième question , j’ai déjà pris ma décision . « Feuilletez vous des indicateurs de chemin de fer, des annuaires ou des dictionnaires, rien que pour le plaisir ? ». Hum, très rarement. En sortant du centre, je comprends le sens du mot secte. Corinne est tellement passionnée par ce qu’elle dit qu’elle semble le penser et transmet cette passion. Alors imaginez quand c’est Tom Cruise. Forcément, il y en a quelques-unes qui se sont faites avoir.

Anne Sophie Parmentier