La salle René Cassin fait peau neuve

0
196

L’inauguration de la nouvelle salle de sport du collège René Cassin de Tourrette-Levens s’est tenue ce vendredi matin. Cette salle était un projet qui tenait particulièrement à cœur d’Alain Frère, le maire de la commune. L’objectif final étant de développer les arts du cirque et de promouvoir l’escalade au sein de la métropole. Inédite et unique dans l’ensemble de la région, la nouvelle salle de sport du collège René Cassin de Tourrette-Levens, inaugurée ce vendredi, va permettre aux jeunes élèves de s’aguerrir à des disciplines originales. Un espace consacré à l’éducation physique et sportive, comme l’escalade, mais aussi à l’initiation aux arts du cirque. « Nous avons prévu une formation pour nos professeurs et une spécialiste de l’escalade doit arriver aujourd’hui », nous a annoncé la directrice du collège, Claudine Vieillemard. En premier lieu, l’escalade va donc devenir une discipline de l’enseignement sportif des enfants. Pour ce qui est du cirque, il va falloir attendre un peu, comme le confirme la directrice, « des projets sont à venir en ce qui concerne le cirque, avec à terme la volonté de créer une section cirque dans le collège ».

Une nouvelle orientation

Ironiquement, le projet a pu voir le jour grâce à un problème structurel de l’édifice originel. En effet, ce gymnase ne pouvant s’agrandir à hauteur de leurs espérances, Alain Frère, maire de Tourette-Levens y a vu l’occasion de réaliser son rêve: une salle pour faire partager sa passion du cirque. « C’est un rêve de gosse, quand j’étais petit le cirque était réservé aux enfants de la balle », s’est exprimé le maire de Tourrette-Levens. « Grâce à cette salle, les enfants pourront s’initier, à terme, à cet art ancestral». Une passion qui anime le Tourrettan et qui l’a poussé à réaliser un musée du cirque dans le sous-sol de sa propre résidence. Il a également contribué à la naissance du festival du cirque de Monte Carlo.

Une nouvelle dimension

La cérémonie d’inauguration s’est faite en présence du président du conseil général Eric Ciotti, du maire de Nice Christian Estrosi, ainsi que ceux des communes voisines. « C’est un projet qui tenait grandement à cœur de mon ami Alain Frère », a expliqué Christian Estrosi, dernier à prendre la parole. Il surenchérit avec « l’importance du cirque » qu’il considère« comme une école de la vie ». Eric Ciotti y est lui aussi allé de sa belle phrase, « cette salle est l’un des joyaux de notre patrimoine sportif et éducatif. Elle permettra à la commune de prendre une nouvelle dimension ».

Andy Calascione & Romain Chardan.