La Premier League défraye la chronique

0
191

Le 31 janvier est synonyme de dernier jour du mercato hivernal dans le monde du football européen. Traditionnellement calme, cette période de transferts permettait jusque-là aux clubs d’effectuer quelques retouches dans leurs effectifs, mais rarement de réaliser de gros « coups »… Pourtant, hier soir, la Premier League et ses millions en ont décidé autrement.

La Premier League a fait couler beaucoup d’encre hier, avec pas moins de quatre transferts qui mettent en jeu des sommes d’argent indécentes en ces temps de crises. L’un d’entre eux a tenu en haleine l’Angleterre entière avant de battre des records : plus grosse transaction lors d’un mercato hivernal et surtout, plus gros transfert de l’histoire de la Premier League. Il s’agit de la star espagnole Fernando Torres, transféré des Reds de Liverpool aux Blues de Chelsea pour quelques 58,5 millions d’euros (50 millions de livres). Le prodige ibérique s’est engagé avec le club d’Abramovich pour 5 ans et demi soit jusqu’en juin 2016.

Torres plus gros transfert de l’histoire en Angleterre

Sans doute usé par la situation des Reds depuis près de deux saisons, « El Nino », avait transmis samedi à son club une demande écrite de transfert (pour mettre la pression sur ses dirigeants qui venaient de rejeter une offre de 35 millions de livres de Chelsea). L’Espagnol a finalement eu raison de la volonté de ses dirigeants de le conserver. Il a inscrit 81 buts en 142 matches pour Liverpool, où il était arrivé en 2007 en provenance de son club formateur l’Atletico Madrid pour quelques 36 millions d’euros.

Le nouvel avant-centre de Chelsea portera le numéro 9, et devrait pousser Nicolas Anelka sur le banc. Il pourrait faire ses débuts avec les Blues dès mardi, à Sunderland ; il évoluera pour la première fois dimanche à Stamford Bridge, contre… Liverpool.

Quatre gros transferts en Premier League

En plus de Torres, Chelsea a fait signer hier soir David Luiz, le défenseur brésilien du Benfica Lisbonne. Le stoppeur qui physiquement n’est pas sans rappeler un certain Carlos Pujol coûtera aux Blues 24,5 millions d’euros (plus des primes). Dans le cadre de ce transfert, le jeune défenseur Nemanja Matic fera le chemin inverse à la fin de saison.

De son côté, Liverpool ne s’est pas fait attendre pour remplacer Torres, en faisant signer non pas un mais deux attaquants de renom. Le premier s’appelle Andy Carroll, international anglais de Newcastle âgé de 21 ans. En s’engageant avec les Reds jusqu’en juin 2016, il aurait coûté 35 millions d’euros à Liverpool, soit environ 41 millions d’euros. Carroll devient ainsi le joueur le plus cher jamais acheté par les Reds. La seconde recrue du Meyreside s’appelle Luis Suarez. L’international uruguayen de l’Ajax, âgé de 24 ans, s’est lui aussi engagé pour 5 ans et demi, mais il n’a coûté « que » 26.5 millions d’euros à son nouveau club. L’homme aux 35 buts en 33 matches de championnat hollandais (saison 2009-2010) portera le numéro 7 à Anfield Road.

Baptiste Quenaudon