La liste de Laurent Blanc

0
227

Cette fois, ça y est, Laurent Blanc a tranché : il a annoncé aujourd’hui à 14 heures sa liste des 23 pour le match France-Brésil de la semaine prochaine. Le grand absent s’appelle Samir Nasri, blessé la semaine dernière avec Arsenal.

Patrice Evra et ses appels des deux pieds n’y auront rien changé : le gaucher de Manchester United et capitaine des mutins de Knysna ne portera pas le nouveau maillot bleu Nike au Stade de France, le 9 février prochain. Malgré son retour en forme récent, Jérémy Toulalan ne sera pas de la partie non plus.

Des retours mérités

Les « revenants » n’ont pas participé au fiasco d’Afrique du Sud. Parmi eux, Jérémy Ménez le Romain, Blaise Matuidi le Vert et Abou Diaby le Gunner, de retour après une longue blessure.

De son côté, l’ancien Lorientais (devenu apprenti chez Arsène Wenger) Laurent Koscielny fait sa première apparition dans le groupe France, alors qu’il dispute une remarquable saison en Premier League.

Dans les cages, rien ne bouge. Lloris reste numéro 1 devant Mandanda et Carasso.

En défense, le classicisme reste de mise avec Sagna et Réveillère pour le couloir droit, Clichy et Abidal seront leurs pendants du côté gauche. L’axe est confié à Rami, Mexès, Sakho et Koscielny.

Des choix offensifs plus que discutables

Au milieu on retrouve Alou Diarra, M’Vila et Matuidi à la récupération, les relayeurs seront Abou Diaby et Cabaye; enfin, l’animation sera sous la responsabilité de Malouda, Gourcuff (malgré sa méforme chronique), et Ménez.

Les attaquants auront du mal à tenir la comparaison avec l’adversaire brésilien, puisque cette lourde responsabilité a été confiée à un Benzema en plein doute au Real Madrid, à un Rémy méconnaissable depuis son arrivée sur la Canebière, et à un Hoarau qui n’a jamais rien prouvé au niveau international. Finalement, le seul qui pourrait être à la hauteur (il n’a pas eu vraiment l’occasion de montrer son potentiel en EdF) s’appelle Kévin Gameiro.

Baptiste Quenaudon