La balade du Cavigal

0
226

Ce samedi 13 novembre, dans l’enceinte de la salle Albert-Malatesta, le Cavigal Nice Lutte 06 a écrasé les lutteurs auvergnats de Chamalières lors de la 4e journée du championnat de France par équipes. Une victoire de bon augure à une semaine d’une rencontre décisive à Saint-Priest.On s’attendait effectivement à une victoire des lutteurs du Cavigal Nice Lutte 06 en ce samedi soir, face aux Auvergnats de Chamalières. Mais de là à pronostiquer que les Niçois allaient remporter 14 victoires pour autant de matchs lors de cette quatrième journée du championnat de France de première division, il y a un monde. Les Chakir Ansari, Jonathan Tiam, André Perpelita ou encore Marc Patte n’ont pas laissé une miette à leurs adversaires, si ce n’est deux petites manches sur les trente disputées. Même l’entraîneur azuréen Grigorii Buliga est surpris : « Je m’attendais en effet à une victoire, mais à ce point… C’est rare de voir un tel écart à ce niveau de compétition. Malgré cela, on a pu assister à des matchs de très haut niveau et je suis fier de ce qu’ils ont accompli. Le stage d’avant-saison en montagne et la phase de préparation ont porté leurs fruits« .

Il faut dire que les représentants du Cavigal ont chacun un CV plutôt impressionnant. Entre autres, Chakir Ansari est le champion de France junior 2010 en 57 kg, André Perpelita a fini troisième des derniers championnats d’Europe et Muslim Saypoulaev (96 kg) a conquis le titre aux championnats de France. De quoi donner le tournis à une équipe de Chamalières qui avait débuté son parcours par deux défaites en autant de rencontres et qui ne venait donc pas avec beaucoup d’ambitions. « Pourtant nos adversaires nous ont quand même donné du fil à retordre. Ce n’était pas si facile que ça« , souligne Muslim Saypoulaev.

Si il ne fallait pas tomber dans le piège auvergnat et si la victoire à domicile était impérative pour le classement, le rendez-vous à ne surtout pas manquer sera dans une semaine. Le Cavigal se rendra à Saint-Priest pour disputer à ses hôtes la première place du groupe B, synonyme d’une demi-finale de championnat de France à Nice contre le second du groupe A. Et le coach des Niçois de conclure : « ce sera une sorte de finale du groupe contre Saint-Priest. Il va falloir s’imposer là-bas pour s’éviter d’autres ennuis par la suite« .

Nicolas Mison