L’OL et l’OM, taille Europe

0
305

Après cinq journées de Ligue des Champions, on connaît déjà douze des seize équipes qui disputeront les 8èmes de finale. Et parmi elles, deux des trois clubs français engagés(Lyon et Marseille) en seront. Pour la deuxième année consécutive, deux clubs français joueront les 8èmes de finale de la Ligue des Champions. Lyon et Marseille ont respecté leur premier objectif en sortant de leurs groupes, laissant Auxerre batailler pour accrocher la League Europa. Ils se sont qualifiés pour la suite de la compétition avant même la fin des phases de poules comme la plupart des grosses écuries européennes. Mais peuvent-ils espérer aller plus loin dans la compétition ?

Lyon joue avec le feu

Auteurs d’une entrée fracassante avec trois victoires en trois matchs, les Lyonnais ont calé net à l’entame de la phase retour. Deux défaites de rang plus tard (à Lisbonne face au Benfica [4-3] puis Schalke 04 [3-0]) les partenaires deCris s’obligent à jouer la première place du groupe lors de la dernière journée et la réception de l’Hapoël Tel Aviv.

Mais le plus inquiétant, c’est que l’OL semble avoir transposé les faiblesses affichées en début de championnat à la Ligue des Champions. Si les Lyonnais donnaient satisfaction en Ligue des Champions quand ils se montraient affligeants en championnat, la tendance semble s’être inversée à l’entame des matchs retour. Les hommes de Claude Puel regagnent du terrain en Ligue 1 mais deviennent inquiétants sur la scène européenne. Une dynamique qu’il faudra absolument casser s’ils veulent rééditer l’exploit d’aller en demi-finale, après avoir réalisé celui de figurer pour la 8ème année consécutive dans le Top 16 européen.

Marseille a mûri

De leur côté, les Marseillais ont réalisé le scénario inverse. En entamant par deux défaites en autant de matchs (au vélodrome face au Spartak Moscou [1-0] puis à Chelsea [2-0]), on se disait que les Phocéens allaient repartir dans la même galère que les années précédentes. A savoir, s’obliger à prendre les six points dans la double confrontation contre Zilina, et espérer être encore en course lors des deux dernières journées. Mieux que cela, les hommes de Didier Deschamps ont gagné à domicile contre Zilina (1-0) et impressionné lors de leurs deux dernières sorties européennes. Ils ont étrillés les modestes Slovaques chez eux (7-0) et sont allés décrocher leur billet pour les 8èmes en Russie (3-0). De quoi s’offrir un match de gala lors de la dernière journée. En plus d’accueillir Chelsea, ce match verra le retour de Didier Drogba au Vélodrome. Une première depuis son départ en 2004.

Lucrative Ligue des Champions

Mais la Ligue des Champions ne se joue plus exclusivement sur les terrains. En sachant que les budgets de Lyon (150 millions d’euros) et Marseille (environ 140 millions d’euros), figurent parmi les moins élevés des clubs qualifiés (classés respectivement 12ème et 17ème budget européen en 2010, source Forbes*), on peut se demander si ils sont assez armés pour rivaliser avec les gros bras européens.

Comme d’habitude à ce stade de la compétition, les plus grands clubs européens seront présents : le Barça, l’Inter, Manchester United, ou encore le Bayern. En effet, la plus prestigieuse des compétitions européennes se nourrit rarement de surprises. Si deux ou trois « petites équipes » arrivent chaque année, à goûter aux amuse-gueules européens lors de l’apéritif de phase de groupes, elles sont rarement conviées au repas des 8èmes de finale. La faute à l’appétit gargantuesque des grosses écuries du vieux continent. Au-delà du prestige sportif, ce sont plus de trois millions d’euros qui entrent dans les caisses d’un club qui s’inscrit dans le tableau final. Sans parler des primes versées en fonction des résultats obtenus durant la phase de poule (800 000 euros la victoire, et 400 000 le match nul). Autant dire que si l’enjeu sportif est important, la manne financière est non-négligeable. De quoi s’inquiéter pour la suite…sportive celle là.

Anthony Verpillon

* : le classement Forbes se propose de répertorier les plus grandes fortunes du monde.