L’aviron français en or

0
226

Grosse performance de l’équipe de France d’aviron aux Mondiaux d’Hamilton en Nouvelle-Zélande. Avec deux médailles d’or décrochées vendredi, les rameurs français réalisent un exploit inédit depuis 2005.Deux médailles d’or en l’espace d’une heure ! L’équipe de France a frappé un grand coup lors des Championnats du monde d’aviron.

Ils ont tenu leur rang. Sur les eaux agitées du lac Karapiro, Jean-Christophe Bette et Fabien Tilliet, champion du monde et d’Europe sortants, ont conservé leur titre en deux de pointe poids léger. En devançant les Néo-Zélandais et les Canadiens, ils deviennent le second équipage français de l’histoire à préserver sa place sur la plus haute marche d’un podium mondial depuis la paire féminine Gossé/Courtin en 1994.

A 33 ans, Jean-Christophe Bette en profite pour devenir le rameur le plus titré de l’histoire de l’aviron français avec, à son actif, un sacre olympique, cinq mondiaux et deux européens.

L’aviron français en grande forme

Une heure plus tard, Jean-Baptiste Macquet, Germain Chardin, Julien Desprès et Dorian Mortelette faisaient une nouvelle fois retentir la Marseillaise en quatre de pointe messieurs. Une victoire de taille puisqu’ils devancent les champions olympique et du monde britanniques, seulement 4e.

Une surprise ? Absolument pas. En 2008, en glanant une médaille de bronze au JO de Pékin, le quatuor tricolore avait déjà surpris son monde dans cette discipline.

Cette fois-ci, l‘équipage français confirme. Il est revenu successivement à hauteur des Britanniques puis des Néo-Zélandais, tous deux partis sur un rythme effréné, au terme d’un dernier 500 mètres épique. Une victoire méritée que les Tricolores sont allés arracher au mental.

Le dernier sacre français en quatre de pointe messieurs remontait à 1993. Et l’équipe de France n’avait pas récolté de médaille dans cette catégorie depuis 1998. Avec ce doublé, les rameurs sont sur le point d’écrire l’une des plus belles pages de l’histoire de l’aviron français. Et ils sont bien barrés!

alexandre ferret

Pour ceux qui rament…

Aviron (aussi appelé pelle) : nom donné aux « rames » qui propulsent l’embarcation.

Rameur en couple : un aviron dans chaque main, deux avirons par rameur.

Rameur en pointe: un aviron par rameur.

Deux de pointe sans barreur : discipline non-olympique ; deux rameurs ; un aviron de chaque côté de l’embarcation.

Quatre de pointe sans barreur : discipline olympique ; quatre rameurs ; deux avirons de chaque côté de l’embarcation.