L’AS Cannes à la relance

0
189

Match au sommet ce soir. Toujours invaincus en championnat, les Cannois se rendent dans la Capitale avec la ferme intention d’accroître leur avance avec leurs adversaires du soir. Entre conviction et détermination…Ne pas gamberger. Se rassurer au plus vite pour chasser le doute. La Capitale ouvre doucement ses portes au leader azuréen. Un match ressemblant plus à un traquenard qu’à une simple balade aux bords de la Seine pour l’AS Cannes.

Surtout ne pas se poser de question. Le service et le contre seront autant d’atouts pour venir à bout des joueurs de la Capitale.

Inutiles les phrases brodées, les mots enjolivés ? L’entraîneur cannois, Laurent Tillie aura à cœur de remobiliser ses troupes après la défaite subie mardi dernier en Ligue des champions face aux Russes de Kazan (0-3).Toujours est-il, les Cannois devront s’attendre à un match compliqué ce soir face aux Parisiens en grande forme. « Paris joue bien et c’est un très bon test. L’équipe a été rajeunie, mais elle a gardé assez d’expérience avec Novak et Boula« , a déclaré aujourd’hui le coach cannois dans les colonnes de nice-matin. Les joueurs de la Capitale restent sur trois victoires consécutives dont une cinglante le week-end dernier à Toulouse (3-0). Autant dire que la partie ne sera pas une tâche aisée.

Un coup à jouer malgré la fatigue

Les volleyeurs de l’AS Cannes entament ce soir le cinquième match en seulement treize jours. Cette accumulation de rencontres pourrait jouer sur l’issue de la rencontre. Kévin Leroux sera bel et bien présent. Le jeune centre tentera de confirmer son bon début de saison. De leur côté, les Parisiens seront privés de Hicham Essedyq et sans doute de Todor Skrimov (dos) toujours incertain. En revanche, Clément Beuze sera sur la feuille de match, de retour après sa fracture au doigt. De ces convalescences, les Cannois essaieront d’en tirer profit ce soir.

Un succès des hommes de Laurent Tillie donnerait une belle bouffée de confiance avant le voyage en Bulgarie mercredi prochain.

Florian Gauvain

Partager
Article précédentNice : objectif Pro D2
Article suivantRififi à la FIFA