JPO – Christophe Pacaud joue le match

0
90

Christophe Pacaud, journaliste sportif à RTL, est le parrain de la promotion Sport 2013. Il est venu rencontrer ses étudiants le 29 octobre 2012. Pendant cette conférence, il a parlé du métier de journaliste sportif et a donné quelques conseils aux futurs journalistes.

D’un côté l’homme passionné, avide de connaissances. De l’autre l’hyperactif qui ne tient pas en place. Christophe Pacaud est l’un des plus grands journalistes sportif de notre temps. Polyvalent et cultivé, il saura s’entourer des bons collègues. L’essence même de chacun l’attire, la découverte des autres le captive. « Il y a tellement de gens intéressants dans ce monde ». Aller et retour entre l’homme, ses passions et ses convictions.

« La passion est le maitre-mot »

Pour lui, pas de concession, la vie c’est 24h/24. Le journalisme s’apprend sur le terrain mais est aussi inné. C’est s’avancer vers les autres, vouloir faire de chaque événement un fait marquant. Toucher au cœur le public, le retenir prisonnier par les mots. Pour cela, aucun autre moyen que se déplacer. Il le dit, c’est la seule façon d’être fidèle au monde extérieur. Le reportage est un de ses outils, l’immersion au cœur des sujets brulants. C’est un métier qui se construit avec l’expérience. Une expérience qu’il gagnera au fil des matchs, des événements sportifs commentés avec ses compagnons. Ses premiers pas en audiovisuel dans les années 90 ont marqué les auditeurs. Christophe s’est tout naturellement tourné vers le sport, une activité qu’il pratique depuis sa tendre enfance. L’évidence apparait quand son père décide de l’emmener enfant sur le Tour de France. Le regard rivé, les pieds accrochés sur la route des cyclistes, il rêvait déjà de commenter la performance. Ses autres passions, le ski et l’automobile prennent aussi une grande place dans sa vie journalistique.

L’homme qui joue sur tous les fronts

Ses classes seront faites à RMC et il apprendra très vite les rudiments du journalisme. Son engouement, son entrain et sa vitalité rythment les émissions. C’est en 2001 qu’un tournant sera pris. RTL l’accueillera et fera de lui la star médiatique de nos jours. Radio Foot rencontrera un rapide succès. Entouré d’une fine équipe, il démocratisera son programme. Avec des partenaires tels que Thierry Roland et Michel Hidalgo, il passera de 2 à 3 heures d’antenne quotidiennes. Un planning journalier réglé au millimètre près, tous s’accorderont sur sa maitrise des sujets et de sa joyeuse bande. En parallèle, il commente fidèlement chaque été le Tour de France et anime l’émission Direct Sport à la télévision. L’homme à tout faire s’adapte aussi bien devant une caméra qu’un micro. Son audimat grossira suivant le développement de sa polyvalence. Sa carrière ne se terminera pas tant que l’homme aura encore de quoi se confronter.

Justine Gauthier