Intempéries : Villefranche-sur-Mer a évité le pire

0
325

 

Dégâts du Stade de Villefranche-Sur-Mer, Sophie Charvet, adjointe au maire en charge de la voirie et des espaces verts, Jean-Pierre Mangiapan, 1er Adjoint au maire, Christine Petruccelli, adjointe au maire en charge de la Communication en parlent. Crédit photo André Polkowski.

Depuis le début de la semaine des pluies diluviennes s’abattent sur les Alpes-Maritimes. Villefranche-sur-Mer est particulièrement touchée. Le mur de soutènement du Stade s’est effondré sur 50 mètres. 

De la boue, des arbres arrachés, des morceaux de pierres … La scène est impressionnante sur l’avenue Général de Gaulle, à Villefranche. Les habitants sont encore sous le choc. Une famille a été évacuée, hier soir en urgence et relogée par la mairie dans un hôtel. Pas de victimes à déplorer. Cela-dit, André Polkowski, responsable de la communication de la municipalité, confie : « On a vraiment imaginé le pire puisque c’est un lieu très fréquenté par les habitants. Ce n’est que depuis ce matin que nous sommes certains qu’il n’y a personne sous les décombres. Hier l’humidité empêchait les chiens de flairer une piste »

A huit heures ce matin, un géologue a pu constater les réels dégâts. « Une fissure était déjà présente d’après lui. Elle s’étendrait jusqu’à la place principale de la ville. C’est pour ça qu’il faut faire au plus vite pour renforcer cette zone », explique André Polkowski.  La mairie de la ville, aimerait faire classer l’événement comme catastrophe naturelle par la préfecture. « Si cette mesure est acceptée, cela permettra une prise en charge importante des assurances. Du coup les contribuables ne paieront pas entièrement les travaux », rétorque Jean-Pierre Mangiapan, 1er adjoint au maire UMP de Villefranche.

Vite, vite, il faut reconstruire

 A coup de tronçonneuses et bulldozer, l’équipe d’intervention déblaie efficacement depuis hier. Villefranche espère réparer au plus vite. Les appels d’offres sont en cours. « Les travaux devraient débuter normalement au premier trimestre 2013. Le projet de remonter le mur et de le renforcer était déjà prévu. Mais maintenant cela est devenu une obligation et une priorité », déclare le 1er adjoint au maire. Le mur sera reconstruit en béton. Les pierres récupérées orneront la nouvelle façade.

En plus de cette reconstruction d’autres infrastructures sont attendues « Le skatepark du stade sera déplacé et rénové », confirme Sophie Charvet, adjointe au maire en charge de la Voirie et des Espaces verts.

Ce n’est pas la première fois que Villefranche subit ce genre de catastrophes. La dernière en date, est le gros coup de mer de novembre 2011.

 

Déblaiement des intempéries de Villefranche

 

Aude Regy et Esaline Olivier