Infographie – Les Français sont-ils pauvres ?

0
88

La crise économique a fait renaître en France la peur de la pauvreté. Mais dans un pays dit «riche» comme la France, la pauvreté est un élément subjectif. Elle s’apprécie bien sûr en fonction des revenus, mais surtout du pouvoir d’achat, et frappe en priorité certaines catégories de personnes.

En France, le seuil de pauvreté est atteint dès lors que les revenus d’un ménage sont inférieurs à 50% du salaire médian national. En 2010, il était de 1675 €. Pour éviter une séparation trop brutale entre les pauvres et les autres, il existe un second seuil de pauvreté à 60% du salaire médian. Les données de l’Insee s’arrêtent en 2010, mais les prévisions pour les années suivantes sont pessimistes.

Infographie: Qui sont les pauvres en France?

Une pauvreté relative

Si la crise semble avoir eu un impact limité sur le nombre de pauvres. La différence entre le nombre de Français sous le seuil des 50% du salaire médian et le nombre sous le seuil des 60% est impressionnante. D’un indicateur à l’autre, le nombre de pauvres double pratiquement.

Toutefois, le seuil de pauvreté varie en fonction de la situation familiale. Une famille avec enfants par exemple, aura un seuil de pauvreté plus élevé qu’une personne seule. La pauvreté s’apprécie donc en fonction du pouvoir d’achat d’un foyer.

Un fait demeure. Ce sont toujours les mêmes populations qui sont le plus touchées par la pauvreté. Le prototype du Français pauvre est une mère de famille monoparentale de moins de 20 ans, sans diplôme, au chômage et travaillant dans le domaine commercial.

Victor Lefebvre