Guillaume Nery, le jeune homme et la mer

0
297

Guillaume Nery est beau, Guillaume Nery est champion du monde d’apnée, Guillaume Nery est sympa. Bref, Guillaume Nery est parfait. Et personne ne peut lui en vouloir car c’est naturel chez lui d’être agréable et serein. Il reçoit et donne beaucoup aux autres toujours avec le sourire. Alors est-ce l’apnée qui rend heureux ? « Si on respire bien, on vit » dit-il.

Ce sportif au cœur tendre fonctionne à l’envie pour toutes les choses de la vie et particulièrement pour l’apnée, sa passion depuis quinze ans qu’il pratique en mer. La Méditerranée, c’est sa deuxième maison et la rague de Villefranche-sur-Mer, sa baignoire. Il en connaît chaque recoin tel un vrai Niçois, amoureux de sa région.

Et Guillaume Nery est un homme surprenant. Les pieds dans l’eau mais la tête dans les étoiles, il a deux rêves dans la vie : plonger dans l’Antarctique et aller dans l’espace. Petit, il lisait Jules Verne et sa bible était un Atlas. Sa passion pour la mer est arrivée plus tard mais est définitivement ancrée. Elle lui manque dés qu’il s’en éloigne trop.

Pour lui, l’apnée, c’est « l’école de la détente ». Il aime être dans les profondeurs de l’océan même s’il se sent comme un « grain de sable dans toute cette eau. » Dans cet infini bleuté, il se sent bien et n’a pas envie de respirer, seulement de faire perdurer ce voyage intérieur, seul et en silence.

Empli de quiétude, Guillaume Nery prend la vie du bon côté et ne s’arrête jamais. Pourtant, en 2007, il s’est posé la question à la mort de son ami et apnéiste No Limit, Loic Leferme, lors d’une plongée. Une pratique de l’apnée qui lui fait peur mais il sait que chaque passion a ses travers et il reste prudent.

Et pour le moment, il ne compte pas quitter la mer de sitôt.« Je n’ai pas encore fait le tour » indique t-il avec enthousiasme. Un enthousiasme et une passion d’ailleurs partagée avec sa compagne, apnéiste également. Jeune papa, il aimerait secrètement que sa fille suive le modèle de ses parents. Guillaume Nery prend aussi la vie avec humour : « Mais si elle veut vraiment nous embêter, elle fera de la boxe ! »

En attendant, il reste fidèle à lui-même. Plonger dans un lac en Afghanistan, sous la glace en Finlande ou encore battre le record du monde d’apnée à poids constant à 117 mètres sous la mer, Guillaume Nery vit pour ça . Ca ne lui fait pas peur car il a le mental et le corps qui suivent. Et ces bras musclés et sa philosophie de vie « à la cool » lui vont à ravir.

Anne Sophie Parmentier J3PE