GRETA THUNBERG, «L’ACTEENVISTE» ÉCOLOGISTE

0
99

Un regard timide, deux nattes serrées viennent tomber le long de ses épaules. À 16 ans Greta Thunberg est la nouvelle figure de la lutte contre le réchauffement climatique. Nommée pour le Prix Nobel de la Paix, elle est l’allégorie d’une jeunesse qui craint pour la santé de la planète. Focus sur la nouvelle icône de l’écologie

Greta Thunberg, assise avec pancarte au pied du Riksdag (parlement suédois) -Dr

« Grève scolaire pour le climat »- On la reconnait à son impérissable pancarte écrite au feutre noire. Le même panneau qu’elle transporte partout en Europe depuis le 20 août dernier. Seule, elle avait commencé devant le Parlement suédois. Seule, elle a arboré ses revendications. Etrangement, aux pays scandinaves son message à du mal à rassembler. Mais elle ne baisse pas les bras.  « Je me suis assise devant le Parlement, en me disant que j’allais essayer d’attirer l’attention sur le climat. […] Le fait qu’une enfant accuse les adultes de ne rien faire pour garantir son avenir a réveillé les consciences. » avait recueilli le journal « Le Monde ».  Progressivement, elle commence à s’entourer de quelques ados sensibles à ses paroles. C’est le début de l’école buissonnière pour l’écologie.

« L’île aux ordures » : l’origine de sa lutte pour le climat

Un matin de printemps de 2018, Greta Thunberg s’installe en classe. Ce matin, son professeur a prévu pour l’occasion de diffuser un reportage sur « L’île aux ordures ». Une gigantesque décharge à ciel ouvert qui flotte dans le Pacifique. Pendant tout le film, la jeune fille n’a cessé de pleurer. Elle ne comprend pas « comment des personnes peuvent jeter du plastique à la mer ? » confit sa mère. Très vite, l’enfant change l’ensemble de son mode de vie. Si elle a besoin de vêtements, c’est interdiction de prendre du neuf. Viande et oeufs ne font plus parti de son régime alimentaire. Progressivement, elle devient vegan. Peu à peu, ses parents décident de la suivre.  À Nöel, autour du sapin, plus de cadeaux sortis du magasin. La famille s’échange des objets auxquels ils tiennent.

Asperger, le combat de la crédibilité A

« Certaines personnes se moquent de moi à cause de ma différence. Mais Asperger n’est pas une maladie, c’est un don. » – À un mois de son douzième anniversaire, la jeune fille est victime d’une dépression. Après avoir passé plusieurs jours à l’hôpital, Grata Thunberg est diagnostiquée, porteuse  d’un syndrome de l’autisme : Asperger. Une particularité qu’elle exploite à bon escient. Capable d’annoncer en moins cinq minutes l’ensemble des capitales du monde entier, elle peut aussi citer l’intégralité du tableau des éléments.

Avant de débuter sa tournée mondiale, l’enfant génie partage avec ses parents sa peur de ne pas être prise au sérieux par les politiques mondiales. Une crainte ? Ce sont maintenant les dirigeants des pays qui redoutes sa venue. « J’estime qu’il est insensé que des personnes qui discutent notamment ici du dérèglement du climat, arrivent en jet privé »  avait-elle annoncé lors du forum de Davos, alors que la plupart des délégations mondiales avaient affrété un avion pour l’occasion. Il faut dire, chaque voyage qu’elle entreprend se fait par bateau ou par train.