Football – El Tigre au repos forcé

0
92

La nouvelle est tombée ce matin, directement de la bouche de Claudio Ranieri : Radamel Falcao sera forfait pour la réception de Rennes samedi. Une blessure qui vient conclure un mois de novembre en demi-teinte pour l’attaquant colombien.

Dimanche dernier à Nantes, l’image avait de quoi faire sourire. Celle de Radamel Falcao, un des 23 candidats au Ballon d’Or, incrédule devant le panneau d’affichage du quatrième arbitre. Celui-ci indique sa sortie au profit du jeune Anthony Martial. Rien d’anormal tant l’attaquant colombien avait été en difficulté face aux défenseurs Canaris. Mais ce qui apparaissait alors comme un coaching osé de l’entraineur monégasque n’était en fait qu’un remplacement pour préserver un joueur revenu amoindri de sélection. Peine perdue puisque Radamel Falcao souffre bel et bien d’une lésion musculaire à la cuisse droite.

Obbadi : « Nous savons tous que c’est un grand buteur »

Avant ce pépin physique, le Colombien était déjà en baisse de régime : deux buts seulement sur les sept derniers matches, contre sept sur les sept premières rencontres de la saison. , analyse Mathieu Faure, rédacteur en charge de l’AS Monaco au service des sports de Nice-Matin. Cette mauvaise passe n’inquiète pas non plus ses coéquipiers : « Nous savons tous que c’est un grand buteur. Il était moins bien contre Nantes mais il ne faut pas tout remettre en cause », confiait Mounir Obbadi au micro de RMC.

Ranieri : « Je compte sur les autres pour donner plus »

Reste que cette blessure tombe bien mal pour Claudio Ranieri qui doit composer sans le co-meilleur buteur de Ligue 1 à l’aube d’une semaine à trois matches. (réception de Rennes et d’Ajaccio et déplacement à Nice) « Ce sera plus dur sans lui, c’est notre buteur mais je compte sur les autres pour donner plus », annonce le technicien transalpin. « J’espère quand même qu’il sera de retour pour le derby mardi. »

Même s’il admet à demi-mot la baisse de régime de son attaquant à 60 millions d’euros, l’entraineur de l’AS Monaco est conscient que la place finale de son équipe au championnat dépendra des coups de griffes d’El Tigre.

Thimoté GARCIN