Football : AS Cannes – OGCNice, un derby au cœur des inquiétudes

0
95
Stade Pierre De Coubertin à Cannes

Dimanche dernier, le stade de l’OGCNice, l’Allianz Riviera, a été témoin d’affrontements entre supporters niçois et stéphanois. Les Azuréens sont encore au centre de polémiques, après que le match entre l’AS Cannes et l’OGCNice, en CFA, ait été reporté.

La date était cochée. Le 30 Novembre, les frères ennemis du football azuréen devaient s’affronter. L’As Cannes recevait la CFA de l’Ogcnice, dans son enceinte, au Stade Pierre De Coubertin. Un derby attendu par tous les aficionados du football amateur sur la Côte d’Azur. Mais la FFF ne l’a pas entendu de la même oreille. Configuration actuelle du stade ne s’y prêtant pas, mauvaise date, risques de débordements évoqués avec la venue annoncée de nombreux supporters Niçois. Voici les raisons invoqués par la FFF pour justifier l’annulation du derby.

L’AS Cannes espérait une autre alternative. Jean Marc Pilorget, entraineur de l’équipe de Cannes s’exprimait “un match à huis clos a été proposé au départ. Désormais on reporte le match mais pourquoi ? Si on craint des échauffourées ou autre, c’est simplement repousser le problème”.

 “Nous attendons ce match depuis très longtemps”

Romain, supporter de l’As Cannes, est du même avis “les raisons évoquées par la FFF sont ridicules. Ils ont simplement peur des débordements”. La rivalité historique entre les deux clubs n’aidant pas, il était certain que les supporters rouges et noirs  prévoyaient un déplacement en masse. “Un huis clos, ou disputer le match sur un autre stade étaient les meilleures solutions, ou tout simplement prévoir un service de sécurité plus élevé et plus performant”.

Pour les Niçois, le constat aussi est amer. Jozian espérait faire le déplacement “ça commence vraiment à devenir n’importe quoi. Tout ça pour un match de CFA… Nous attendons ce match depuis très longtemps, dès que le calendrier est sorti c’est la première date que nous avons regardé. Puis nous étions sur une bonne dynamique avec la victoire au match précèdent”. Une décision difficile à admettre pour les supporters des deux camps. Les récents événements à l’Allianz Riviera ne plaident pas en leur faveur. La décision a été prise et la rencontre se déroulera le Mardi 3 Décembre, en même temps que le match de ligue 1, Nice-Monaco.

Les supporters au centre de la répression ?

Des sièges cassés et envoyés sur les supporters adverses, des CRS appelés en renfort de la sécurité, des scènes de bagarre, les supporters adverses expulsés du stade… La tension a atteint son paroxysme entre supporters, dimanche au sein de l’Allianz Riviera, une heure avant le début de la rencontre opposant Nice à Saint Etienne. Résultat, huit personnes ont été blessés. Dans la foulée, le gouvernement s’est empressé de condamner ces actes en qualifiant ces supporters de “casseurs”. Le président de la Ligue de Football Professionnel, Fréderic Thiriez, s’est aussi exprimé au sujet de l’interdiction de déplacements des supporters et en clamant que la seule solution au problème était la répression.

Jérémie Bac