F1 – Le nouveau règlement

0
175

La saison 2011 de Formule 1 est marquée par de nombreuses évolutions du règlement technique. L’innovation technique sera primordial pour les écuries, cette saison plus que jamais, si elles veulent être compétitives.

2011 signe le grand retour du système KERS, autorisé en 2010 avant que l’Association des Equipes de Formule 1 (FOTA) décide de ne pas l’utiliser. Par la suite, la FOTA a convenu de sa réutilisation pour la saison qui s’annonce en alignant un KERS moins onéreux.

Retour du Kinetic Energy Recovery System (KERS)

Pour compenser le handicap du poids du KERS sur les lests, le poids des monoplaces de Formule 1 est passé de 620 à 640 kg. La majorité des équipes du plateau devrait l’utiliser afin de ne pas avoir une F1 « à deux vitesses », comme par le passé. Toutes les écuries utiliseront un KERS à batterie, Williams ayant laissé tomber son KERS à volant d’inertie.

Afin d’améliorer les opportunités de dépassements lors des Grands Prix, la FIA a décidé d’introduire un aileron arrière ajustable. Pour que ce dispositif soit utilisé à bon escient et réponde ainsi aux objectifs de la FIA, seul un pilote rattrapant un concurrent (à moins d’une seconde) pourra modifier l’inclinaison de son aileron arrière.

Un aileron arrière ajustable

Le système sera activé après le deuxième tour de course et inactif au freinage. Pour en optimiser l’effet, la FIA a précisé qu’après consultation de chacune des écuries, elle pourrait ajuster les détails de la règlementation de son utilisation. Par le passé, l’équipe Honda avait testé un tel dispositif et obtenu un résultat concluant d’après les ingénieurs.

Le bannissement du F-duct :

L’ingénieux système mis au point par McLaren Mercedes sera interdit en 2011. Son activation durant les Grands Prix nécessitait l’intervention du pilote au travers de sa jambe(McLaren Mercedes), ou de sa main (Renault). La FIA a choisi de l’interdire face « au danger potentiel qu’il pourrait causer en distrayant le pilote ». Un argument contradictoire avec l’apparition des ailerons arrières ajustables en course, un dispositif qui nécessite lui-même l’intervention des pilotes.

Plus de double-diffuseurs

Le double diffuseur aura fait couler beaucoup d’encre depuis son apparition lors des essais hivernaux 2009, rendant caduque la nouvelle réglementation de l’époque qui visait à réduire l’importance des appuis aérodynamiques, toujours dans le but de faciliter les dépassements. La FOTA a donc décidé de l’interdire à partir de 2011, une proposition acceptée par la FIA. Ce bannissement devrait se traduire par une perte d’appui importante pour les monoplaces

Baptiste Quenaudon