Des politiciens en herbe

0
245

Des enfants conseillers municipaux qui assurent des permanences dans leur école,

l’idée a été mise en place en 2008 par la mairie de Nice. Leur mission est de réaliser un projet voté par l’ensemble de ce corps électoral pas comme les autres.

« Je veux aider ma ville de Nice ». Antoine, élève de CM2, est l’un des jeunes élus au conseil municipal des enfants. Ce mardi se tenait une permanence à l’école Saint Pierre d’Arène. C’est là que siègent Antoine et Méliné, les deux jeunes élus. Organisés autour d’une table ronde, ils ont répondu aux questions de leurs petits camarades sur le thème, « ma ville, mon environnement ». De nombreuses interrogations comme: « De quelle manière les déchets sont-ils recyclés ?« , « Sont-ils toujours incinérés ?« . Cette réunion s’est tenue en présence d’adjoints au maire, Françoise Monnier, déléguée à la petite enfance, et de Lauriano Azinheirnha, à l’éducation et à la jeunesse.

Ce rôle de conseiller est important selon ce dernier, car les « enfants qui passent par ces conseils ont une autre vision de la vie de la cité ». Outre leur rôle de représentant et de porte-parole, ils doivent également mener à bien un projet. Pour Méliné et Antoine, il s’agit de réaliser une vidéo de sensibilisation à la propreté et l’environnement. Une mission qu’ils sont en passe de réussir, avec la prochaine diffusion de leur vidéo sur le site de la ville.

Des élus comme les autres

Pour en arriver jusque-là, ils ont dû, à l’image de leurs aînés, passer par une campagne électorale d’envergure, avec affiches et discours à la clé. Élus par leurs pairs, ils sont accompagnés depuis un an et demi par leur instituteur et deux animatrices, Séverine et Flavie, des services de mairie. Ces dernières sont impressionnées par l’investissement de ces enfants. « Une demi journée par mois, nous les assistons dans leurs recherches. Ils prennent sur leur temps libre, ce qui montre leur implication», confient-elles.

Andy Calascione & Romain Chardan.