Derby azuréen pas commun

0
207

L’AS Monaco FC recevra samedi son voisin l’OGC Nice, pour le compte de la 15e journée de ligue 1. Ce sera le neuvième derby au stade Louis II entre ces deux équipes depuis le retour des Niçois parmi l’élite en 2002. Rétrospective des rencontres restées dans les mémoires azuréennes.Agali touché par la grâce divine

Saison 2004-2005, Ligue 1, 9ème journée

Samedi 2 octobre 2004 à Monaco (stade Louis II)

AS Monaco FC – OGC Nice : 3-4 (2-0)

Buts : Saviola (5e), Adebayor (20e, 60e) pour l’ASM FC ; Agali (66e, 72e, 74e), Vahirua (82e) pour l’OGCN

En menant 3-0 à l’heure de jeu, quelle est la probabilité pour une équipe qui joue à domicile de perdre finalement 3-4 ? Très faible. Et ce soir-là, l’impensable se produit pour les Aiglons. Après l’ouverture du score en tout début de rencontre de l’argentin Javier Saviola, mais surtout le doublé du Togolais Emmanuel Adebayor, peu de monde aurait parié sur le retour du Gym en à peine 30 minutes. Mais c’est sans compter sur un Victor Agali en état de grâce. L’avant-centre niçois, qui n’avait jusque-là pas réellement convaincu depuis le début de la saison, réussit à battre Flavio Roma à trois reprises en l’espace de 8 minutes. Enfin, pour parapher cette exceptionnelle remontée des Rouges et Noirs, le petit attaquant tahitien Marama Vahirua vient crucifier le portier monégasque une dernière fois, donnant une victoire précieuse chez les récents finalistes de la Ligue des Champions.

Un final à suspense

Saison 2007-200, Ligue 1, 16ème journée

Samedi 1er décembre 2007 à Monaco (stade Louis II)

AS Monaco FC – OGC Nice : 1-1 (0-0)

But : Koller (86e) ; Laslandes (90e)

Il y a des rencontres où il ne se passe pas grand chose pendant l’essentiel du temps réglementaire. Et soudain, on assiste à 5 petites minutes qui font oublier tout le reste. Monaco pensait avoir fait le principal en inscrivant un but à la 86ème minute par l’intermédiaire de son géant tchèque Jan Koller. Mais là encore, Nice arrive à revenir à la marque à la dernière minute par son propre « géant » Lilian Laslandes. Preuve, si l’en est, que le football est un sport qui se joue à fond pendant 90 minutes, sans compter le temps additionnel.

Coup d’arrêt pour Nice

Saison 2009-2010, Ligue 1, 22ème journée

Dimanche 30 janvier 2010 à Monaco (stade Louis II)

AS Monaco FC – OGC Nice : 3-2 (0-0)

But : Park (19e, 60e), Nenê (62e) pour l’ASM FC ; Ben Saada (55e), Digard (80e) pour l’OGCN

L’OGC Nice sort d’une très bonne période : quatre victoires consécutives en championnat et deux qualifications en Coupe de France. A l’instar de son voisin azuréen, l’ASMFC reste sur deux bons succès sur Sochaux à domicile et à Paris. Le sud-coréen Cho-Young Park, auteur de son premier doublé en France, et le 13e but de la saison du Brésilien Nenê ont finalement raison de la combativité des joueurs de Didier Ollé-Nicole. Guy Lacombe et son équipe accèdent à la cinquième place du classement de ligue 1. Mais ce qu’on retient surtout ce sont les débordements au coup de sifflet final et l’envahissement du terrain de la part des supporters niçois.

Historique des confrontations ASMFC – OGCN en ligue 1 depuis le remontée de Nice dans l’élite :

02/03 : 32ème journée 0-1 (Diawara 78e)

03/04 : 16ème journée 1-1 (Morientes 41e ; Meslin 90e+5)

04/05 : 9ème journée 3-4 (Saviola 5e, Adebayor 20e et 60e ; Agali 66e, 72e et 74e, Vahirua 82e)

05/06 : 9ème journée 0-0

06/07 : 12ème journée 0-0

07/08 : 16ème journée 1-1 (Koller 86e ; Laslandes 90e)

08/09 : 9ème journée 1-2 (Cufré 39e ; Bamogo 9e et Faé 57e)

09/10 : 22ème journée 3-2 (Park 19e et 60e, Nenê 62e ; Ben Saada 55e, Digard 80e)

Nicolas Mison