De Saint Estève : une écriture à la pointe du luxe

0
297

De Saint Estève est une manufacture de stylographe originaire de Roquefort-les-Pins qui a vu le jour en juillet 2016. Entrée sur le marché du travail depuis seulement fin septembre, elle commence déjà à s’imposer aux cotés des plus grandes maisons reconnues dans le monde entier.

img_1030Pour écrire une histoire, il faut d’abord avoir une bonne plume. La manufacture De Saint Estève l’a bien compris. Avec ses créations d’exception, moitié stylo, moitié bijou, elle est entrée dans l’histoire des porte-plumes les plus luxueux. Cette jeune entreprise n’est, à l’origine, pas le fruit du hasard. Olivier William, son directeur, a longtemps pensé son projet, « avant de me lancer dans l’aventure j’ai passé plus de deux ans à faire des recherches, à réaliser des prototypes et à établir des plans financiers. »

Manufacture inscrite dans l’univers du haut artisanat français, elle est spécialisée dans la réalisation de roller de luxe, de vrais joyaux de l’écriture entièrement réalisés à base de pierres fines minutieusement taillées et travaillées. Présentées en 3 séries de pierres du Brésil la Sodalite dans les tons bleutés, la Howlite d’une sorte de blanc marbré, et l’Œil de tigre d’un ocre vif et lumineux. « Chaque pièce est faite à la main et numérotée, ce sont de vrais articles de collection », explique leur créateur. Des pièces à la fois sobres et élégantes qui s’adressent autant à une clientèle féminine que masculine.

Un prix unique qui s’élève tout de même à 2500€, mais qui apparait légitime au vu du rapport qualité prix en rigueur sur le marché. Des matériaux luxueux et des techniques de fabrication de haute technologie coûteuses, qui néanmoins n’entravent pas le bon fonctionnement économique de l’entreprise. « Le luxe est un secteur qui marchera toujours. En plus de cela nous cherchons à nous démarquer par des prestations de qualité », et dans chaque packaging élaboré se trouve un échantillon de pierre fine, « ça fait toujours un grand effet ». Un succès du haut de gamme que confirme Hélène Laurens, vendeuse de la Régence Gift à Monaco : « Il y a beaucoup de collectionneurs, les stylos atypiques ont énormément la côte en ce moment ». Une tendance qui se confirme tout particulièrement pour la maison de Roquefort-les-Pins : « Ça ne fait que 4/5 semaines que nous avons cette marque en vente mais ça séduit déjà beaucoup, j’ai de nombreuses demandes ».

Un secteur qui ne connaît donc pas la crise et qui selon la vendeuse est de plus en plus porteur : « Le stylographe est véritablement devenu un accessoire incontournable au même titre qu’une montre ou qu’un porte feuille».

Marion Colangelo