Coup de mer dans les Alpes-Maritimes

0
254

Alors que les Alpes-Maritimes se remettent à peine des intempéries du weekend dernier, le littoral a été de nouveau frappé par un coup de mer dans la nuit du mardi au mercredi 9 novembre. A Nice et dans ses environs, l’heure est aux réparations pour les riverains et les autorités. Ce mercredi 9 novembre, l’ambiance est plutôt morose sur le littoral Azuréen. Des vagues entre deux et trois mètres de haut, des rafales de vents à 100 km/h, des grands axes fermés à la circulation, des plages jonchées de débris divers, on est bien loin du décor de carte postale qui définit la région. La nuit précédente, un coup de mer a durement touché les zones côtières. A Villeneuve-Loubet, quatre plages privés et un hôtel en rénovation ont été dévastés, à Nice et à Antibes, les vagues ont éjectés les galets de la plage sur la chaussée.

Opérations de premières nécessités

Autant de débris, mêlés de branches mortes et de tronc d’arbres que les agents de la voirie doivent retirés de la voie publique. Entre Villeneuve-Loubet et Antibes, les balayeuses et les jets d’eau en sont rapidement venus à bout. En début de matinée les voies ont été rouvertes à la circulation. A Nice, la situation est plus problématique. Les vagues restent hautes et rendent dangereuse toutes opérations de déblayement. Après ces interventions de première nécessité, les communes devront se confronter à une période beaucoup plus douloureuse : celle du bilan des dégâts et de son coût.[jwplayer mediaid= »1479″][jwplayer mediaid= »1480″]
Coup_de_mer_sur_le_littoral_Nicois.mp3