Coma prend la tête, Sainz fait le trou

0
269

Marc Coma (KTM) sur moto et encore Carlos Sainz (VW) en auto ont remporté hier la 4e étape du Dakar 2011. Cyril Desprès (moto KTM), second à 16 secondes de Coma, passe 2e au général : ses 10 minutes de pénalité le repoussent à 10’02 du leader espagnol. David Casteu (Sherco) termine 8e de l’étape. Quant à Carlos Sainz, il parvient à remporter l’étape en profitant d’une crevaison en fin de parcours d’un Stéphane Peterhansel (BMW) en grande forme.Spéciale courte au programme de cette 4e étape entre San Salvador de Jujuy (Argentine) et Calama (Chili). Après une liaison de 554 kilomètres, les pilotes en avaient 207 de plus à parcourir, chronométrés cette fois.

Comme à l’accoutumée les motos ont ouvert les hostilités : Marc Coma vainqueur de la 3e étape a eu le privilège d’ouvrir la piste à 3300 mètres d’altitude et sur un terrain rocailleux. En tête au premier point de passage après 81 km de spéciale, l’espagnol compte déjà 32 secondes d’avance sur le Français Cyril Desprès, 2e.

La hiérarchie restera la même jusqu’à la fin de l’étape, même si Cyril Desprès réduira l’écart : il termine l’étape second à 16 secondes de Marc Coma et perd la tête au classement général pour deux petites secondes… avant de se voir infliger en soirée une pénalité de 10 minutes pour raisons encore inconnues.

Casteu fait de la résistance

David Casteu et sa Sherco terminent 8e de la journée avec un retard de 8 minutes et 53 secondes et se place à la 10e place au classement général. Le Niçois a malheureusement perdu plus de deux minutes en cherchant un way point annulé. Une erreur qui n’est pas allée pour aider le pilote Azuréen à compenser sa pénalité de 4 minutes reçue hier.

En catégorie auto cette 4e étape était bien plus vivante. Une journée à mettre à l’honneur du Français Stéphane Peterhansel. Le pilote BMW est vraisemblablement sorti en début de spéciale (portière gauche et vitre enfoncée), mais cela ne l’a pas empêché de rouler plus vite que tout le monde. Le Français neuf fois vainqueur de l’épreuve passe le premier checkpoint en tête : avec sa BMW il tient alors la dragée haute aux deux VW parties plus tôt : Sainz et Al-Attiyah, premier et deuxième du général en début de la journée.

Peterhansel impressionne… et crève

Peterhansel réussit ensuite à augmenter encore la cadence et à accroître son avance sur ses poursuivants : au kilomètre 146 (soit à 60km de l’arrivée), le vésulien compte 55 secondes d’avance sur l’Espagnol Carlos Sainz et plus d’une minute sur Nasser AL-Attiyah.

La première victoire sur ce Dakar 2011 se profile alors pour le Français et BMW, mais une crevaison va les dans leur élan quelques instants plus tard (km 160)…

Finalement Carlos Sainz s’adjuge un troisième succès à Calama en devançant son équipier Nasser Al-Attiyah de 50 secondes. Ralenti sur le dernier quart de la spéciale, Stéphane Peterhansel termine tout de même 3e à 1 minute 22 du vainqueur espagnol.

Au classement général, Carlos Sainz accentue donc son avance, Nasser Al Attiyah est 2e à 4’24, et Stéphane Peterhansel 3e à 5’41.

Baptiste Quenaudon