Changement d’air en Tunisie

0
262

Après un mois d’affrontements sans précédent et 3 jours sans président, un nouveau gouvernement est attendu aujourd’hui, en Tunisie. «Demain, nous annoncerons le nouveau gouvernement, qui ouvrira une nouvelle page de l’histoire de la Tunisie», a annoncé hier, le Premier ministre tunisien. Ce nouveau gouvernement devrait être annoncé aujourd’hui en Tunisie. La secrétaire générale du Parti démocratique progressiste (PDP), a affirmé que «le nouveau gouvernement sera composé de représentants du mouvement Ettajdid, du PDP, du Front démocratique pour le travail et les libertés, ainsi que de personnalités indépendantes.»

Depuis trois jours, le chaos régnait dans le pays : l’ancien Président, Zine El Abdine Ben Ali, s’était enfui pour l’Arabie Saoudite après un mois de soulèvement sans précédent contre son régime.

Le peuple réclame la démocratie

Pour mettre fin à la révolte, Zine el Abdine avait récemment promis la libération des prisonniers. Le chef de l’État avait également limogé son ministre de l’Intérieur, Rafik Belhaj Kacem et demandé la mise en place d’une enquête sur des actes de corruption présumée concernant des responsables publics.

Les forces régulières loyales au gouvernement de transition souhaitent imposer la démocratie. Ils s’affrontent depuis le mois de décembre avec les miliciens armés fidèles au président déchu, Zine el Abdine. Cette révolution du jasmin a provoqué des dizaines de morts. Et hier encore, la situation restait très tendue, les émeutes ne semblaient pas être sur le point de se calmer. Pourtant, en 23 ans de règne, Zine el Abdine Ben Ali, 74 ans, n’avait jamais vu son peuple se révolter ainsi.

Marine Rossetto