Ce que doivent faire les nageurs pour décrocher leur place aux JO de Rio

0
98

Les nageurs français jouent en ce moment au championnat de France leur place pour les Jeux Olympiques de Rio en juin. Un système de qualification complexe mis en place par la fédération internationale et française de natation.

Dans son rapport du mois de mars 2015, la Fédération Internationale de natation (FINA) a fixé à 52 le nombre maximum d’athlètes par nation pouvant prendre part aux JO.

Sur les treize épreuves individuelles, deux athlètes peuvent être qualifiés à certaines conditions. Chacune des fédérations nationales fixent des « minimas » (temps à réaliser).

Chaque pays ne pouvant avoir que deux athlètes par épreuve, une place dans les deux premiers de la finale des championnats nationaux est requise. Si jamais trois nageurs d’une même nation réalisent ces minimas, celui qui a réalisé le moins bon temps n’ira pas à Rio. Cette situation s’est déjà produite lors des championnats de France en 2012.

Sur l’épreuve du 100m nage libre, Amaury Leveaux, Florent Manaudou et Fabien Gilot avaient tous les trois réalisés le temps requis. Gilot, troisième de la course, n’avait alors pas pu disputer cette épreuve à Londres.

Des repêchages encore possibles

A l’issue de ces championnats de France, si le nombre de 52 athlètes n’est pas atteint, la Fédération Française de natation peut procéder à des repêchages.

Seules conditions: avoir terminé dans les deux premiers des championnats de France et avoir réalisé le temps qualificatif olympique fixé par la FINA (temps du seizième des derniers Jeux Olympiques).

Le Directeur Technique National peut repêcher jusqu’à six athlètes par sexe. Au total, 900 nageurs participent aux Jeux Olympiques. Si ce nombre n’est pas atteint, la FINA sélectionnera certains nageurs n’ayant pas encore obtenu leur ticket jusqu’à ce que 900 athlètes soient qualifiés.

Pour les relais, une nation peut avoir au maximum une équipe engagée dans chaque discipline.

Pour ces Jeux, les douze premières équipes des championnats du monde de Kazan en 2015 sont automatiquement qualifiés. Pour les quatre places restantes, la FINA choisit les nations ayant réalisé le meilleur temps d’après le classement mondial.

On connaîtra la grande partie des nageurs français qualifiés pour les jeux à l’issue des championnats de France qui se termine ce dimanche. La liste des athlètes présents à Rio sera officiel le 6 Avril.

Alexandre Demesy