Caroline Garcia, l’avenir du tennis féminin français

0
216

A quinze jours de Roland-Garros, la nouvelle 114e joueuse mondiale remporte le premier titre de sa carrière. Zoom sur cette jeune française qui entre enfin dans la cour des grands. 

A tout juste 19 ans, Caroline Garcia attire de plus en plus les regards des amateurs et professionnels du tennis. Et pour cause. La joueuse originaire de la région parisienne vient de décrocher son premier titre sur terre battue, à l’Open GDF Suez de

Cagnes-sur-Mer. Après avoir échoué en finale à trois reprises sur le circuit ITF (Aschaffenbourg, Osprey et Kazan), elle concrétise enfin ses efforts. Pour l’emporter, elle a puisé dans ses ressources physiques et mentales mais aussi, et surtout, dans le soutien de son entourage, toujours présent dans les grands rendez-vous. « Je n’en serai jamais là sans le soutien inconditionnel de mes parents depuis que je suis toute petite. C’était très dur de perdre toutes ces finales. Mais aujourd’hui, j’ai été plus forte que ça » s’exclamait-t-elle lors de la remise des prix, ce dimanche. Une victoire qui fait du bien au moral mais aussi au classement. Caroline Garcia a fait un bond de la 131ème à la 114ème place.

Ses premiers pas en pro à Roland-Garros

A quelques jours de Roland-Garros, son capital confiance est désormais au maximum même si elle garde les pieds sur terre. En 2011, le grand chelem français l’a révélée au public. Après avoir hérité d’une wild card (comme cette année), elle passe le premier tour avant d’être confrontée à Maria Sharapova. Proche de l’exploit, elle démontre qu’il faudra compter avec elle dans les années à venir. Et pourquoi pas en 2013 ? Cette année a

peut-être mal commencé à l’open d’Australie puisqu’elle est sortie dès le premier tour par la Russe Elena Vesnina. Mais en avril dernier, Amélie Mauresmo fait appel à ses services en équipe de France, estimant que « le moment est venu pour elle. Elle représente, au même titre qu’Alizé (Cornet) ou Kristina (Mladenovic), le futur de cette équipe de France ». La capitaine pensait bien évidemment aux échéances proches et à cette rencontre de barrage contre le Kazakhstan (remportée 3 à 1 par la France) mais surtout à l’avenir puisque l’équipe est en reconstruction. Si Caroline Garcia n’a pris part à aucun match, elle a engrangé de l’expérience et acquis une motivation sans faille pour la suite de la saison.

Camille Pin, ancienne joueuse de tennis professionnelle, félicite Caroline Garcia après sa victoire à Cagnes-sur-Mer. (photo M.I)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’espoir du tennis féminin français va participer aux Internationaux de Strasbourg la semaine prochaine. L’occasion de confirmer son bon début de saison sur terre battue et de se rapprocher du top 100 à la veille de Roland-Garros.

Maeliss Innocenti