Cannes 2016: quels films seront sur la Croisette?

0
109

Dans moins d’une semaine Thierry Frémaux, délégué général, et Pierre Lescure, président du Festival de Cannes, dévoileront les films présents sur la Croisette en mai prochain. Quid des certitudes, rumeurs et favoris. Pour nos pronostics, c’est tout en bas.

L’ouverture du 69e Festival de Cannes approche à grand pas. Et forcément les rumeurs sont de plus en plus nombreuses. Les films et les stars qui monteront les fameuses marches du Grand Palais affluent en nombre. Pourtant, les certitudes se comptent sur les doigts d’une main.

Le président du jury sera George Miller. Le réalisateur australien avait d’ailleurs enflammé le tapis rouge cannois l’année dernière avec Mad Max : Fury Road. Le maître de cérémonie sera le français Laurent Lafitte. Le nouveau film de Woody Allen, Café Society (Kristen Stewart, Jesse Eisenberg, Steve Carell…) fera l’ouverture du Festival. Enfin, Money Monster de Jodie Foster sera présenté. Mais le suspense reste entier quant à savoir s’il sera en compétition ou hors-compétition.

Les grandissimes favoris

Le Festival de Cannes est souvent critiqué pour choisir chaque année les même réalisateurs. Cette année ne devrait pas faire exception. Les films de l’Espagnol Pedro Almodovar (Julieta), des frères Dardenne (La fille inconnue), du Roumain Cristian Mungiu (Family Photos) ou encore du jeune Québecois Xavier Dolan (Juste la fin du monde) devraient faire partie de ce festival. Attendu également, le « nouveau dernier film » de l’irlandais Ken Loach I, Daniel Blake (palmé en 2006 pour Le Vent se lève). Ou encore le film d’épouvante The Neon Demon du Danois Nicolas Winding Refn (Drive, Only God Forgives), plutôt pressenti pour une frémissante séance de minuit.

L’Amérique en force

Début mars, nos confrères du Parisien publiait un article qui semblait bien informé sur les Américains présents à Cannes cette année. Tout d’abord, The Last Face de Sean Penn et Loving de Jeff Nichols devraient certainement intégrer la sélection officielle. Mais la sensation serait de voir Terrence Malick revenir sur la Croisette cinq ans après avoir reçu la Palme d’Or pour The Tree of Life. Le réalisateur a deux projets en cours de longue date. Des films aux contenus encore flou: d’un côté Weightless et de l’autre le documentaire Voyage of Time. Jim Jarmusch (Paterson) est aussi attendu mais il devrait finalement finir sa course à Un Certain Regard, ce qui n’est déjà pas si mal. Enfin d’autres noms circulent mais cette fois en hors-compétition. Steven Spielberg avec Le Bon Gros GéantThe Nice Guys de Shane Black et La La Land de Damien Chazelle, réalisateur de l’exceptionnel Whiplash il y a deux ans.

En revanche, Martin Scorsese (Silence), James Gray (La Cité Perdue de Z) ou encore Oliver Stone et son nouveau film Snowden, ne devraient pas être à Cannes. De son côté le Canadien Denis Villeneuve l’a annoncé officiellement. Son film de science-fiction Story of Your Life ne sera pas prêt à temps. Pas de doublé donc pour celui qui avait fait sensation avec son thriller au cœur des cartels mexicains, Sicario, l’année dernière.

Toujours plus de français…

L’année 2016 est aussi riche en prétendants français que les années précédentes. En tête des rumeurs: Olivier Assayas pour Personal Shopper avec sa nouvelle coqueluche Kristen Stewart. Devant Bertrand Bonello avec NocturamaRester Vertical d’Alain Guiraudie ou The Body Artist de Benoit Jacquot.

Parmi les autres films en course, Frantz signé François Ozon ou Orpheline d’Arnaud des Pallières et doté d’un casting féminin cinq étoiles avec Adèle Exarchopoulos, Adèle Haenel et Gemma Arterton. Le nouveau film de Bruno Dumont Ma Loute (Fabrice Luchini, Juliette Binoche, Valeria Bruni-Tedeschi) semble, lui, bien parti pour ouvrir La Quinzaine des Réalisateurs.

L’année des réalisatrices?

En 2015, seules Maïwenn avec Mon Roi et Valérie Donzelli (Marguerite et Julien) avaient été sélectionnées en compétition officielle pour la Palme d’Or. Mais selon plusieurs sources proches des organisateurs, les réalisatrices ont de belles cartes à jouer cette année. Notamment les Françaises.

Elles sont nombreuses à avoir leurs chances d’intégrer la compétition. Deux tiennent la corde. Katell Quillévéré pour Réparer les vivantsfilm adapté du roman à succès de Maylis de Kérangal. Et la jeune trentenaire Rebecca Zlotowski pour son troisième film Planétarium et son gros casting: Natalie Portman, Lily-Rose Depp, Louis Garrel… A ces deux s’ajoutent, Nicole Garcia (Mal de Pierres), Axelle Ropert (La Prunelle de mes yeux) ou encore la jeune Stéphanie DiGiusto pour La Danseuse.

Dans les autres pays, la réalisatrice britannique Andrea Arnold semble promise à la compétition avec American Honey. L’Australienne Cate Shortland serait elle aussi dans les petits papiers de l’organisation avec Berlin Syndrome. Tout comme l’allemande Maren Ade (Toni Erdmann) ou la canadienne Chloé Robichaud (Voir du Pays).

Dans le reste du monde

En Europe, Sieranevada du roumain Cristi Puiu, Free Fire du britannique Ben Wheatley et Sweet Dreams de l’italien Marco Bellochio sont en bonne position. Ils pourraient se faire voler la vedette par deux films très attendus par la Croisette. Le Long de la voie lactée du Serbe Emir Kusturica avec Monica Belluci au casting. Et surtout le nouveau film du hollandais Paul Verhoeven (réalisateur du mythique Basic Instinct): Elle. Adaptation d’un roman de Philippe Djian et avec Isabelle Huppert.

En Amérique du Sud, peu de prétendants. L’Argentine Lucrecia Martel n’aura pas terminé son film Zama dans les temps. Même problème pour le mexicain Amat Escalante et The Untamed. Seule chance? Le film du chilien Pablo Larrain, Neruda. Mais malheureusement pour lui, il semble encore une fois promis à une des sections parallèles (La Quinzaine des Réalisateurs?).

Enfin sur le continent asiatique les noms des grands auteurs tournent. Les Sud-coréens Park Chan-wook et Na Hong-jin pour The Handmaid et The Wailing. Le Japonais Kiyoshi Kurosawa (La femme de la plaque argentique) a toutes ses chances. Son compatriote Hirokazu Kore-eda (After the Storm) semble, lui, plutôt parti pour intégrer la section Un Certain regard. Enfin, l’Iranien Asghar Farhadi avec The Salesman et le Turc Semih Kaplanoglu avec Grain devraient concourir pour la Palme d’Or.

Nos pronostics

Pour résumer, la rédaction s’est prêté au jeu des pronostics. Avec 21 films pour la sélection en compétition officielle:

Julieta, Pedro Almodovar

American Honey, Andrea Arnold

Personal Shopper, Olivier Assayas

Sweet Dreams, Marco Bellochio

La fille inconnue, Jean-Pierre et Luc Dardenne

Juste la fin du monde, Xavier Dolan

The Saleman, Asghar Farhadi

The Wailing, Na Hong-jin

Grain, Semih Kaplanoglu

La femme de la plaque argentique, Kiyoshi Kurosawa

Neruda, Pablo Larrain

Weightless, Terrence Malick

Family Photos, Cristian Mungiu

Loving, Jeff Nichols

The Last Face, Sean Penn

Sieranevada, Cristi Puiu

Réparer les vivants, Katell Quillévéré

Berlin Syndrome, Cate Shortland

Elle, Paul Verhoeven

Free Fire, Ben Wheatley

Planétarium, Rebecca Zlotowski

Verdict jeudi 14 avril !