Basket – Les Sharks coulent

0
116

Une seule victoire en 9 matchs, 5 défaites de rang et une défense à la rue. Triste bilan pour Antibes. Derniers de Pro A, les Sharks n’y arrivent pas. Pire, contre Chalon, il a suffi de 10 minutes pour voir les Azuréens prendre l’eau (14-30). Inquiétant avant d’attaquer plusieurs rendez-vous cruciaux.

Samedi, 23H. Une fois de plus, soir de défaite pour Antibes (80-103). En salle de presse, bras croisés, la mine sombre et l’œil sévère, Jean-Aimé Toupane patiente. Appuyé dos au mur dans son costard noir, le coach d’Antibes écoute Shaun Fein (13 pts) s’exprimer. Le Français a le masque. Il le sait : ses hommes n’y sont pas. La claque subie face à l’Élan en atteste.

Toupane (enfin) remonté

L’arrière antibois est lui aussi touché. « La déception. C’est le sentiment qui domine le vestiaire. C’était le match le plus important et on l’a raté », soupire l’américain. Quelques minutes plus tard, il laisse le micro à son entraineur. Et celui qui entraine aussi les U20 tricolores va montrer un sentiment de révolte. Une première cette saison. Le festival peut alors commencer : « Il faut arrêter le basket spectacle. Arrêter de penser à ses stats avant tout. Il faut se retrousser les manches », prévient Toupane. Énervé, il enchaine : « Je me remets tous les jours en question. Mais tout le monde doit le faire. Sinon les jeunes joueront. Il y a des joueurs qui ne méritent pas de commencer ».

Antibes sans réponse                                                

Le coach a raison. L’entame de match de ses joueurs est catastrophique. Le champion de France 2012 prend rapidement les devants à l’image d’Ilan Evtimov (22 pts). En 3 minutes l’ailier fort calme d’entrée l’Azur Arena avec 3 tirs primés. Et dans le sillage d’un très bon A.J. Slaughter (25 d’évaluation), les bourguignons creusent rapidement l’écart. Il ne leur reste plus qu’à contrôler. Et les hommes de Jean-Denys Choulet vont le faire à merveille. À chaque remontée antiboise, l’Élan reprend le large, bien aidé par ses artilleurs derrière l’arc. Exemple dès le retour des vestiaires où les Sharks reviennent avec de meilleures intentions. Pour sa première avec Antibes, Will Solomon ramène les siens sur une pénétration à moins neuf (44-53). Mais là encore le coup de grâce vient d’Evtimov. Le français reprend feu et enchaîne 12 points en deux minutes. C’en est trop pour Antibes qui lâche complétement. La salle devient muette et les Chalonnais n’en finissent plus de scorer. Au final les Sharks sortent du parquet la tête basse. Ils viennent de prendre plus de 100 points sur la tête.

Un soutien inattendu

Antibes, au fond du trou, trouve finalement un soutien de taille en la personne de Jean-Denys Choulet. « Il n’y a pas si longtemps on était dans leur situation. Je crois au travail. Ceux qui travaillent réussissent dans la vie. Jean-Aimé je le connais bien, c’est un bosseur» glisse l’entraineur chalonnais. Les Azuréens vont devoir vite s’y remettre, Paris-Levallois arrive. S’ils veulent remonter à la surface, les Sharks n’auront qu’une chose à faire : croquer les hommes de Greg Beugnot.

JS. Dusser