Barça-Real: choc au sommet

0
196

Football – Cette saison, le Barca et le Real affolent les compteurs. Lundi soir à 21h tous les regards seront tournés vers le Camp Nou pour un choc au sommet.

Le Real Madrid et le FC Barcelone abordent ce Clasico dans les meilleures conditions. Vainqueurs respectivement de l’Athletic Bilbao, 5-1 et d’Almeria 8-0, la semaine passée, les deux équipes établissent des records en Liga. Le Real n’a jamais eu autant de points (31) en autant de rencontres. Le Barça se présente avec la meilleure attaque ( 33 buts ). Un Clasico qui promet d’être spectaculaire.

Programmé, à la surprise générale lundi soir à 21h, le derby a commencé depuis plus de 15 jours dans la presse ibérique. Les déclarations dans les journaux espagnols tels que « Marca » et « As » pour ne citer qu’eux sont omniprésentes. Un brin chambreur, Lionel Messi a entamé les hostilités : « Depuis qu’on leur a mis 6-2 à Bernabeu, ils rêvent de revanche. Mais si on joue à notre niveau, je suis désolé, ils vont devoir encore patienter. Ça ne fait aucun doute, on va gagner ». Du côté madrilène, on ne tarde pas à répliquer par l’intermédiaire de Cristiano Ronaldo « Cette victoire ne veut rien dire. Nous marquons beaucoup nous aussi, souvent plus qu’eux. Lundi prochain, ils vont se rendre compte qu’ils ne marqueront pas huit buts à chaque match ». Le décor du match au sommet que tout le monde attend est planté.

L’an dernier les Madrilènes s’étaient inclinés à deux reprises face au FC Barcelone. Au match aller, au Camp Nou les Barcelonais l’avaient emporté 1-0 sur un but de Zlatan Ibrahimovic. Un but inscrit peu après sa rentrée. Depuis 3 ans, le Clasico penche en faveur du FC Barcelone avec quatre victoires un nul et une défaite. En 25 saisons, l’équipe qui a pris le dessus lors du Clasico a remporté le titre à 22 reprises.

Qui à la pointe de l’attaque madrilène ?

En temps normal, la question ne se poserait pas. Gonzalo Higuain a les faveurs de José Mourinho. Seulement, depuis quelques matches, Benzema enchaine les bonnes performances. Avec la gène que ressent l’Argentin à la cuisse, il n’est pas impossible de voir le Français à la pointe de l’attaque madrilène lundi soir.

Bien que spectaculaire, ce derby promet d’être rugueux. Certains joueurs se sont déjà donné rendez vous. Des matches dans le match sont à prévoir. Cristiano Ronaldo aura des comptes à régler avec l’Espagnol Sergio Busquet. Les deux joueurs avaient échangé quelques tacles assassins lors de la rencontre « amicale » entre le Portugal et l’Espagne la semaine dernière…

L’autre duel à distance aura lieu entre Ronaldo et Messi. Les deux joueurs explosent les compteurs depuis le début de l’exercice 2010-2011. Le Portugais, actuel leader avec 14 buts inscrits ne dépasse que d’une courte tête l’Argentin avec 13 réalisations en seulement 10 rencontres. Il faut remonter à la saison 89-90 pour retrouver une telle statistique. Le Mexicain Hugo Sanchez avait inscrit la bagatelle de 14 buts en 10 rencontres. Il terminera « Pichichi » ( ndlr : titre du meilleur buteur du championnat d’Espagne ) avec 38 réalisations.

Casillas devant Valdes

A l’approche du match on parle beaucoup des attaquants mais il ne faut pas oublier la solidité défensive des deux formations En effet, les Merengue et les Blaugrana ont chacun marqué 33 buts en Liga depuis le début de saison et n’en n’ont encaissé que huit pour Victor Valdes et six pour Iker Casillas. Cette année, comme depuis cinq saison les deux gardiens tenteront de conquérir le trophée « Zamora » (titre attribué au gardien ayant encaissé le moins de but sur une saison). Un titre remporté trois fois par le barcelonais.

Depuis le début de la saison les deux formations se rendent coup pour coup. Si bien qu’après 15 journées, seulement un point sépare les deux équipes. Pour les joueurs, comme pour leurs entraineurs, le Clasico est un match particulier, c’est bien évidemment le match que n’importe quel joueur de football rêve de jouer un jour. En revanche, cette semaine, José Mourinho et Pep Guardiola ont insisté sur le fait que le vainqueur de ce match ne serait pas forcément le futur champion. Le Camp Nou : théâtre d’un soir d’une pluie d’étoiles galactiques.

Les compositions probables

FC Barcelone : Valdes, Abidal, Pique, Puyol, D.Alves, S.Busquet, Xavi, Iniesta, Pedro, Messi,Villa

Real Madrid : Casillas, Marcelo, Carvalho, Pepe, S.Ramos, Xabi Alonso, Khedira, Ozil, Cristiano Ronaldo, Di Maria , Higuain ( ou Benzema )

Florent Feraud