Attentats de Paris : peur et fierté sur les terrasses niçoises

0
112
Boire un verre en terrasse : une tradition française et niçoise. Crédits photo : Richard Ray - Nice-Matin

SOCIÉTÉ – Les attentats islamistes survenus ce vendredi à Paris ont traumatisé l’ensemble des Français. Volonté de rester debout face aux terroristes, peur de nouvelles attaques similaires en France, les Niçois habitués à prendre un café en terrasse réagissent. 

« Bien sûr que l’on a peur » s’exclame Béatrice, buvant un café sur une terrasse de la place Garibaldi. « Ces genres d’attaques peuvent se reproduire n’importe où, n’importe quand, d’autant plus que la plupart des terroristes du vendredi 13 étaient Français » regrette-t-elle. Dans quatre terrasses parisiennes, 40 personnes ont perdu la vie et des dizaines de personnes sont toujours dans un état grave. C’est l’un des symbole de la France qui a été attaqué en ce vendredi noir : celui de la liberté, de la fête et de la convivialité.

Ces derniers jours, l’ambiance est particulière dans la capitale azuréenne. « La France est en guerre » a déclaré François Hollande hier après-midi. Ces mots résonnent dans la tête de certains Niçois. Patrouilles de police renforcées, le mot d’ordre est à la sécurité. De leur côté, passants et serveurs restent vigilants. « Le but est d’être attentif mais attention à ne pas tomber dans la psychose générale » explique Grégory*, employé de terrasse au coeur du Cours Saleya. Mais la sécurité dans certains bars et restaurants va être renforcée : « notre patron va tous nous réunir dans les prochains jours pour définir la démarche à suivre en cas d’attaque près de notre établissement ». Une protection nécessaire sur les principaux axes de Nice, très fréquentés de jour comme de nuit et donc peut-être plus sujets aux attentats. « Nous ne sommes pas plus en danger ici qu’ailleurs. C’est tout notre pays dans son ensemble qui est visé » nuance Grégory.

Un contexte de peur qui n’empêche pas les Niçois de vivre. Boire un café, déjeuner en terrasse, partager un verre en famille ou entre amis, toutes ces choses simples font parties des habitudes françaises. Pour Virginie, habituée à déjeuner en terrasse, les valeurs françaises ne cèderont pas face à la menace terroriste. « Nous sommes fiers de nos valeurs et la meilleure réponse que l’on pourra apporter à ces actes barbares est de continuer à sortir et à pratiquer nos modes de vies. Nous devons surtout rester unis et libres. »

* prénom modifié à la demande du témoin

                                                                    Thomas BLANCHON