Football – ASM : vent de révolte chez les Ultras

0
65

Les relations entre les supporters de l’ASM et le club ont rarement été aussi tendues. Au cœur de la polémique, le match de Ligue des Champions face à Arsenal.

A l’origine, une page sur Facebook créée par les Ultras Monaco 1994 (UM94). Sur le réseau social, le groupe de supporter accuse « la gestion calamiteuse de l’ASM » pour le déplacement à Arsenal le 25 février à l’occasion des huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Alexandre Legrave, supporter du club, dénonce l’absence de déplacement organisé à Londres « jugé trop cher et pas rentable pour les supporters ». Présents pour la première fois depuis 10 ans à ce stade de la compétition, les Monégasques devront se débrouiller pour aller à Londres. Sur Twitter, l’AS Mousquetaire se désolidarisait du mouvement avec une pointe d’ironie : « Infos concernant le déplacement à Arsenal. Pas d’avion VIP avec champagne et soubrettes… ». Le club a depuis fait un geste : la prise en charge à hauteur de 40€ du prix du billet du match-aller, vendu à partir de 81€. Pas de déplacement en avion organisé donc ; le club ayant choisi de « laisser l’opportunité aux supporters de profiter d’un prix low-cost plus avantageux ».

Match-retour

Outre la volonté d’organiser un déplacement outre-manche, les ultras déplorent « l’ouverture, complètement illogique, de la billetterie pour le match-retour » qui laisse l’opportunité à « n’importe quel supporter anglais d’aller dans n’importe quelle tribune ». Les UM94 ont demandé l’annulation des tickets achetés sur internet. « Au-delà du problème de la sécurité, c’est inacceptable et complètement illogique » déclare Alexandre Legrave pour qui le geste « commercial » de l’AS Monaco est toutefois « mieux que rien ». La billetterie en ligne a vite réagi à cette demande des ultras. Résultat : quelques 200 supporters monégasques se sont vu annuler leur commande pour la réception des londoniens le 17 mars prochain. Depuis l’annonce du club d’aider ses supporters, la page Facebook a été fermée, les supporters jugeant « suffisant » l’effort financier. Pourtant, les UM94 ont continué leur fronde en boudant le match de Coupe de la Ligue face à Bastia. « Notre absence pour Monaco-Bastia a été fortement remarquée et critiquée, peste un responsable des UM94. Depuis quelques mois, le torchon brûle entre les ultras et les directeurs de la sécurité de l’AS Monaco, les seuls représentants du club apparemment habilités à nous parler. Nous avons atteint un cul-de-sac dans les discussions concernant l’organisation des supporters et surtout la gestion de la billetterie contre Arsenal ». Cette double confrontation sera l’occasion pour l’ASM de retrouver son ancien entraîneur, Arsène Wenger, avec qui ils avaient remporté le titre de champion de France en 1988.

Yannick O’Conor