Armstrong au révélateur Oprah Winfrey

0
66
Armstrong / Winfrey, le tête-à-tête entre deux des américains les plus influents, chacun dans leurs domaines, s'annonce plus intimiste qu'explosif.

Alors que les rumeurs sur ses possibles aveux vont bon train, Lance Armstrong passera le 17 janvier dans l’un des talk-shows les plus populaires des Etats-Unis. Il répondra pendant 90 minutes aux questions de la célèbre Oprah Winfrey. Grand déballage en vue ou langue de bois habituelle ?

A première vue, ce qui sera la première intervention publique de Lance Armstrong depuis la perte de lourd de l’industrie du divertissement dont elle est la deuxième fortune mondiale, l’animatrice est décrite comme « la femme la plus influente du monde » par CNN et le Time Magazine. Son émission, The Oprah Winfrey show, est la plus suivie de l’histoire de la télévision américaine. Selon son porte-parole, Lance Armstrong « n’aura pas le contrôle éditorial de l’interview et aucune question ne sera taboue ».Le communiqué officiel de l’animatrice rajoute que l’entretien sera « sans concession » et que le Texan ne sera pas payé. Malgré tout, les doutes subsistent chez les observateurs pour qui Armstrong pourrait quand même tirer les ficelles de cette sortie médiatique.

Armstrong / Winfrey, le tête-à-tête entre deux des américains les plus influents, chacun dans leurs domaines, s’annonce plus intimiste qu’explosif. (crédit photo : usmagazine.com)

Une interview enregistrée à Austin

L’émission sera diffusée le 17 janvier de 2h00 à 3h30 heure française. Mais la chaîne OWN (Oprah Winfrey Network) a annoncé qu’elle ne sera pas tournée en direct. La date de l’enregistrement n’a d’ailleurs pas été communiquée. Il n’aura pas lieu sur le plateau d’Oprah mais chez Lance Armstrong, dans sa villa d’Austin au Texas. Le champion déchu sera donc à son aise et pourra même couper l’interview quand il le souhaitera. Il en profiterait pour consulter entre chaque prise son avocat, présent pour l’occasion.

Quelle stratégie adopter ?

Le tout pour Armstrong sera de « peser chacun de ses mots » pense François Thibaut, spécialiste de la communication pour sportifs de haut-niveau. Une intervention réussie serait, selon lui, de « reconnaître ses erreurs, donner des détails, faire preuve d’empathie et regretter le mauvais exemple donner aux jeunes ». Mais Armstrong compte-t-il réellement passer aux aveux ? La décision semble lui appartenir tant Oprah Winfrey paraît peu enclin à le bousculer. L’animatrice est connue pour des interviewes plus intimistes que musclées. Marion Jones avait notamment annoncée, très émue, la fin de sa carrière dans son show sans être mise en difficulté. Oprah entretenait aussi de bonnes relations avec Lance Armstrong. Des photos d’eux ressurgissent sur le net et remettent en cause son indépendance. Enfin, OWN est détenue en partie par la Discovery Channel. L’entreprise fut le sponsor d’Armstrong entre 2004 et 2007 et l’un des derniers partenaires à prendre ses distances avec le sportif…

 Christophe Penoignon