Apocalypse : les Niçois ne craignent pas la fin du monde

0
235
La NASA répond aux inquiétudes des ados

Les Mayas l’annonçaient depuis longtemps. La fin du monde est proche . Prévue pour le 21 décembre, dans quel état d’esprit sont les Niçois ?

La NASA répond aux inquiétudes des ados

Le chrono est lancé. Dans 14 jours précisément, la Terre disparaîtra sous un amas de lave. Des tremblements, des tornades, des cyclones, des inondations, rien ne résistera. Le calendrier maya est clair. A l’approche de cette date fatidique, les réactions sont nombreuses. Certains s’enterrent dans des bunkers chargés de provisions et d’autres s’exilent dans l’Aude à Bugarach. Ce village serait le seul lieu à résister à la destruction de la Terre grâce à «des montagnes magiques». Les Niçois, eux, sont indifférents. La fin du monde ils n’y croient pas du tout. «Si c’était vrai, j’arrêterai de travailler. Mais c’est des bêtises, personne ne peut savoir quand la fin du monde va arriver. Seul Dieu le sait» atteste Rocco. Pour Vanessa, femme rationnelle, le chaos ne gâchera pas les fêtes de Noël : «De nos jours, les avancées technologiques sont tellement impressionnantes qu’elles peuvent prévoir un éventuel danger et l’éliminer». Une fin du monde qui n’en est pas à sa première fois. Puisqu’en 1844, en 1979 et surtout pour le nouveau millénaire, en 2000, des prédictions et des prophéties annonçaient la fin de l’humanité. Annie affirme, «Ces temps-ci, ce sujet est dans tous les médias. On n’y croit pas mais c’est vrai qu’on y pense à force». Les Niçois sont convaincus, cette histoire a été inventé pour faire le buzz et pousser à la consommation. Parmi ce lot d’informations, certains semblent perdus et la NASA répond à leurs inquiétudes : «Avant je croyais à la fin du monde. Puis j’ai regardé les informations et ils disaient qu’ils avaient retrouvé le calendrier maya. Alors c’est peut-être pas la fin…», témoigne Seif, un garçon de 12 ans.

 Si l’on devait mourir demain ?

«Il y a ceux qui prendraient un avion. D’autres qui s’enfermeraient chez eux les yeux fermés» . Pour Vanessa, la réponse est simple «En soit je ne changerais rien. Je resterai avec ma famille, affalée dans le canapé, devant un bon film et un bol de Smarties». Même chose pour Rocco et Annie qui se rassemblerait en famille. Seif quant à lui, aimerait faire une dernière partie de football avec ses amis. «Honnêtement le 21 décembre, je pense prendre une cuite entre copains. On aura un événement «marrant» à célébrer», plaisante Rocco. Alors vive la fin du monde !

Kelly Vargin