2015, millésime « exceptionnel »: les autres grandes années des vins de Bordeaux dans les années 2000

0
139

Semaine des primeurs des vins de Bordeaux. Les dégustateurs du monde entier l’affirment: 2015 est un millésime « exceptionnel ». Et depuis 40 ans, de nombreux millésimes de Bordeaux font partie des meilleurs.

Très grand millésime. 2010 est une excellente année de maturation des raisins. Très corsés, riches, fortement charpentés et harmonieux, les vins de 2010 ont le fruit des vins jeunes. Bâtis pour une très longue garde, ces bordelais séduisent les grands collectionneurs de vins. Des châteaux frisent la note maximale: Ausone à Saint-Emilion, Haut-Brion ou encore La Mission Haut-Brion dans les Graves.

Classé exceptionnel: le millésime 2009, une année de fluctuations climatiques extrêmes à Bordeaux. Des nuits fraîches et des journées assez chaudes. Ces conditions ont favorisé la production de vin rouge, elles ont optimisé la culture des vignes concernées en donnant une floraison très homogène. Des raisins d’une maturité impeccable et des vins d’une pureté sensationnelle. Parmi les meilleurs de 2009 : les « Pauillac » et les « Saint-Estèphe ».

Les bouteilles millésimées 2005 sont une réussite. Cette année est un excellent choix pour un vin de longue évolution en bouteille. Les conditions climatiques de 2005 justifient l’excellence des vins produits. Très corsés, fortement charpentés, entre harmonie et puissance, ce millésime est atypique. Avis aux amateurs: un verre de Saint-Emilion, « Château Quinault L’enclos 2005 » accompagné d’un morceau de fromage sublimeront votre repas.

2000 est un millésime grandiose. Ce sont des vins de robe profonde, ils exhibent des arômes et des saveurs de fruit. Dôtés de tanin mûrs, ces rouges sont très aromatiques, charnus et solides. Ce sont des vins de longue garde. Ce millésime surpasse largement les années d’avant, tels que les grands vins de 1996 et 1998. Les meilleurs crus sont issus des appellations Saint-Julien et Pauillac. Les fins épicuriens dégusteront un Château Grand-Puy Lacoste 2000.

>> LIRE AUSSI. Cinq bonnes raisons de trinquer au rouge 

Valentine Carrey