Zlatan Ibrahimovic, fin stratège?

0
233
Zlatan Ibrahimovic, la star suédoise du PSG

Ce soir, la France accueille la Suède au stade Vélodrome en vue d’un match amical. Une rencontre qui se déroulera sans la star Zlatan Ibrahimovic. Ce dernier aurait ressenti une douleur à la hanche lors de son match face au Monténégro, qu’il a joué entièrement. Mais l’attaquant du PSG est-il vraiment inapte à jouer ou s’agit-il d’une stratégie ?

Déception pour certains, soulagement pour d’autres : Zlatan Ibrahimovic ne foulera pas la pelouse du stade Vélodrome ce soir pour la rencontre France-Suède. Le public marseillais est déçu, Laurent Blanc se réjouit. « Ce match n’a pas beaucoup d’enjeux. C’est dans son intérêt personnel de ne pas jouer » juge Marc Eyraud, psychologue du sport. Alors que Zlatan a été absent durant sept semaines pour cause de talalgie récalcitrante,  il est entré en jeu trente minutes lors de la rencontre PSG-OM (2-0). Dans son comportement, tout semblait aller. Dynamique, agressif, le parisien s’est procuré plusieurs occasions qu’il n’a pas conclues.

Indisponible à trois jours d’un match clé

Laurent Blanc est donc soulagé de récupérer son joueur. Pour Marc Eyraud,  l’absence d’Ibrahimovic est logique : « Un sportif de haut niveau doit préserver son intégrité physique et prendre le moins de risques possible. » Son indisponibilité intervient trois jours avant un déplacement important à Metz, et une semaine avant la réception de l’Ajax Amsterdam en Ligue des Champions. En effet, vendredi, le PSG a l’occasion de repasser provisoirement devant l’actuel leader marseillais au classement. L’entraîneur parisien envisagerait de titulariser Zlatan Ibrahimovic. Quant à la rencontre de mardi, décisive pour la suite de la compétition, elle permettrait aux Parisiens, en cas de victoire, de prendre une sérieuse avance sur le FC Barcelone, son principal concurrent dans la course à la première place des poules.

« J’ai eu mal à la hanche tout le match »

C’est donc lors de son match amical face au Monténégro (1-1) que le Suédois a ressenti des douleurs. « Mon talon ? Il était encore sensible. Ensuite, j’ai eu mal à la hanche durant tout le match » avait-il déclaré. Deux pépins physiques qui pourtant semblent contradictoires avec la physionomie de son match. D’abord, l’attaquant du PSG a joué le match entier. Son coach ne l’a pas sorti alors qu’il a souffert tout au long de la partie. Sa blessure ne l’a pas non plus empêché d’être décisif puisqu’il est l’auteur de l’unique but pour la Suède.  « Derrière tout ça, il y a sûrement un peu d’abus. Les enjeux financiers par exemple influencent la chose. C’est une stratégie de communication » estime le psychologue.

Zlatan, le beau parleur

Connu pour son talent monstre et ses buts venus d’ailleurs, Zlatan Ibrahimovic est aussi célèbre pour sa prétention sur le terrain. « Il fait partie de ces athlètes qui ont besoin de faire peur, qui veut influencer son adversaire, et qui parle beaucoup » explique le thérapeute. Si le Suédois manquera à l’appel ce soir, son retour au Vélodrome est prévu le 4 avril 2015 dans le cadre de la rencontre OM-PSG.

Camille Daurès