Tennis : Novak Djokovic est-il le plus grand joueur de l’Histoire ?

0
187

Novak Djokovic a remporté ce dimanche le tournoi de Miami. Depuis plus d’un an, il domine la concurrence. Il conforte son statut de meilleur joueur au monde. A 28 ans, il est au sommet de son art.

 

28 titres en masters 1000. C’est le nouveau record battu par Novak Djokovic. Son dernier triomphe en Floride lui a permis de dépasser Rafael Nadal. Le Serbe a la main mise sur tous les tournois du circuit. Depuis janvier 2015, il n’a pas atteint la finale à deux reprises seulement. Ce résultat n’est pas le fruit du hasard. Illias Grandjean, spécialiste de tennis le trouve « assez impressionnant, il n’y a pas de points faibles dans son jeu, c’est le meilleur relanceur de tous les temps ». C’est un fait, le numéro 1 mondial domine ses adversaires sur toutes les surfaces. Ses principaux rivaux Nadal, Federer n’ont jamais atteint ce niveau de perfection.

Une domination sans précédent

« Il est plus impressionnant que Federer en 2005, et plus rouleau compresseur que Nadal à son apogée (2009-2010) » analyse le journaliste. Olivier Hellard, conseiller en marketing du sport considère qu’il est le « maître du monde aujourd’hui et représente l’inatteignable ».  Mis à part sa finale perdue à Roland-Garros, le Djoker a remporté les principaux tournois sur le circuit. Il veut poursuivre sur cette dynamique car « battre des records est quelque chose d’important » et espère en battre d’autres. Il peut devenir cette saison le premier joueur à réaliser le grand chelem. Soit gagner la même année l’Open d’Australie, Roland Garros, Wimbledon et l’US Open. Aucun tennisman n’a réussi un pareil exploit depuis Rod Laver en 1969. Novak Djokovic a gagné trois grands chelems en 2011 et 2015. Mais a toujours échoué sur la terre battue parisienne.

Un déficit de notoriété

La chasse aux records est une chose. L’empreinte laissée dans l’Histoire de son sport en est une autre. Pour Olivier Hellard, l’image est « tout aussi importante pour juger l’aura d’un champion »  Même s’il bat le record de Federer (17 titres du grand chelem), Nole ne sera « pas considéré avec le même statut, il est plus spectaculaire mais n’a pas la même élégance sur un terrain ». Il n’est pas aussi populaire auprès du grand public que le suisse, Nadal et d’autres champions. Illias Grandjean estime que « les gens ont retenu McEnroe pour son caractère, ou Börg car c’est la première grande star dans ce sport ».

Maxime Bouhier et Adrien Lévêque

Crédit photo : Reuters