Emmanuel Macron, le candidat ni de gauche ni de droite, intensifie ses derniers jours les meetings. La semaine dernière il a levé 2,7 millions d’euros auprès d’investisseurs privés pour sa future entrée en campagne. Une progression du mouvement qui s’effectue en douceur avant la présidentielle. Mais quel est vraiment l’état du mouvement dans les Alpes Maritimes ? Une ferveur se fait-elle sentir dans les troupes ? Réponse à Nice avec Nicolas Pelletier.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here