Pourquoi la France domine la danse sur glace depuis le début des années 2000

0
119

Aux championnats du monde de Boston (États-Unis), le couple français de danse sur glace Guillaume Cizéron/Gabriella Papadakis est en tête de la compétition, après avoir battu mercredi son record personnel (76,29 points) sur le programme court. Le programme libre, quant à lui, débute à 19h30 heure locale (vendredi à 1h30 en France).

16 ans de domination française en danse sur glace

Doubles champions d’Europe et champions du monde en titre, Guillaume Cizéron et Gabriella Papadakis sont donc bien partis pour, de nouveau, triompher sur la scène internationale.

Côté français, une domination de la sorte n’est pas inédite. Depuis 16 ans, en danse sur glace, quatre couples se sont succédé sur les premières marches des podiums. Les couples Anissina/Peizerat, Delobel/Schoenfelder, Bourzat/Péchalat et donc Cizéron/Papadakis comptabilisent à eux quatre un titre olympique, trois (peut-être quatre ?) titres mondiaux et sept championnats d’Europe.

En plus de ces couples de danse sur glace, la France peut se targuer d’avoir compté dans ses rangs des champions de talent comme Brian Joubert ou Surya Bonaly. 

>> CHRONOLOGIE. Tous les titres des patineurs français au niveau international

Le Club des Sports de Glace de Lyon, plaque tournante de la danse sur glace

Âgés respectivement de 21 et 20 ans, Guillaume Cizéron et Gabriella Papadakis semblent bien partis pour truster les premières places mondiales pendant encore de nombreuses années. Leurs possibles successeurs?

Ils pourraient très bien se trouver au Club des Sports de Glace de Lyon (CSGL) qui possède sa propre junior académie où sont formés dès l’âge de 7-8 ans, les jeunes patineurs. « Très tôt, ils sont armés pour faire de la compétition », affirme la gérante du club, Mélissandre Frossard.

Ce club lyonnais est une plaque tournante en danse sur glace, dont il en a fait sa spécialité, il y a plusieurs décennies. Les couples Anissina-Peizerat, Delobel-Schoenfelder, Bourzat-Péchalat et Cizéron-Papadakis ont le point commun de tous y être passés à un moment de leur carrière.

Selon Mélissandre Frossard, « ce qui fait la force de notre club, c’est notre équipe qui est la même depuis 16 ans ». Dans cette équipe, on retrouve Muriel Boucher-Zazoui, l’entraîneur historique du club qui a mené au sommet les plus grands danseurs sur glace français et surtout Marina Anissina/Gwendal Peizerat (un titre olympique, un titre mondial et deux titres européens entre 2000 et 2002).

Schoenfelder a amené son expérience

Depuis quelques années, Olivier Schoenfelder a rejoint l’équipe d’entraîneurs. Fort de son titre européen en 2007 et de son titre mondial en 2008 avec sa partenaire Isabelle Delobel, il peut partager son expérience et apporte, au quotidien, sa façon de travailler.

Mélissandre Frossard assure que la réputation du CSGL va même au-delà des frontières. « En plus des couples français, le club attire des couples de danseurs sur glace étrangers qui viennent apprendre auprès des entraîneurs du club. Le travail de nos coachs leur est bénéfique ».

 Marie Mahé