Handball: Montpellier plus fort que Saint-Raphaël dans la course à la 2e place?

0
94

Deuxième, Saint-Raphaël reçoit jeudi soir le leader parisien pour le choc au sommet de cette 20e journée de LNH. Un match qui pourrait profiter à Montpellier, troisième à un point du club varois.

Un mal pour un bien. C’est comme cela que l’on pourrait qualifier l’élimination montpelliéraine en Ligue des Champions le week-end dernier. Deux défaites d’un but (face à Flensburg) qui sont venues mettre un terme à la saison européenne du MHB. Oui mais…

Si l’on regarde le verre à moitié plein, cette élimination pourrait rendre service aux Héraultais. Ils peuvent désormais se concentrer pleinement sur la fin du championnat avec la deuxième place dans le viseur.*

La victoire décrochée hier face à Créteil (33-30) leur permet même de recoller à un point des Varois avant le choc du soir.**

Quand on sait que le leader parisien se rapprocherait grandement du titre en l’emportant, difficile d’imaginer une victoire des joueurs de Joël Da Silva. Mais la dynamique « post-trêve » étant plutôt positive pour les Azuréens, sait-on jamais…

>> INFOGRAPHIE. Montpellier, une vraie chance d’être dauphin?

Guigou, capitaine d’expérience

Contrairement à Montpellier, Saint-Raphaël est encore en lice sur la scène européenne. Ils affronteront Chambéry pour une place en demi-finale de la coupe EHF (équivalent de l’Europa League au football). Pas sûr que l’effectif de Joël Da Silva soit suffisamment fourni pour jouer sur les deux tableaux.

Bien que privé de son demi-centre Simonet jusqu’à la fin de la saison, Montpellier semble malgré tout mieux armé pour décrocher la deuxième place. L’effectif héraultais est moins âgé (graphique n°2 et 3) mais il peut compter sur des experts du handball. Des exemples ? Son capitaine Michael Guigou, cadre de l’équipe de France et son coach Patrice Canayer, technicien au palmarès long comme le bras.

>> INFOGRAPHIE. Plus d’expérience du côté de Saint-Raphaël

Retour de Mathieu Grébille

Question confrontations directes, Montpellier est venu s’imposer dans le Var, avant que les coéquipiers d’Adrien Di Panda ne prennent leur revanche au retour. Un partout la balle au centre.

Du côté de l’infirmerie, les Héraultais vont prochainement récupérer leur arrière gauche international Mathieu Grébille. Un plus non négligeable.

Enfin, le calendrier de fin de saison semble favorable aux Héraultais malgré un déplacement à Paris (voir ci-dessous). Jusqu’à aujourd’hui, le monstre de la capitale n’est tombé qu’à une seule reprise en championnat. Le bourreau? Montpellier, lors de la huitième journée. Tiens tiens…

Calendrier :

Saint-Raphaël → reçoit PSG, se déplace à Aix, reçoit Créteil, se déplace à Chambéry, reçoit Dunkerque, se déplace à Nimes, reçoit Cesson.

Montpellier → se déplace à Chartes, reçoit Chambéry, reçoit Tremblay, se déplace à Paris, se déplace à Aix, reçoit Dunkerque.

* Ils affronteront tout de même Dunkerque en Coupe de France ce samedi.

** Montpellier pourrait perdre les deux points de sa victoire face à Nantes pour avoir aligné un joueur non inscrit sur la feuille de match.

Vivien Seiller