Attentats de Bruxelles: « C’est irréel ce qu’il se passe ici, on ne s’y attendait vraiment pas »

0
125

Nathalie travaille à Bruxelles dans un magasin sur l’avenue Louise. Elle prend tous les jours les transports en commun pour se déplacer. Aujourd’hui, elle a eu très peur.

« Je me sens très stressée. C’est irréel ce qu’il se passe ici ». Nathalie travaille à Bruxelles, dans une boutique de l’avenue Louise. Mais elle n’est pas allée travailler ce matin.

Elle a appris la nouvelle tôt. Des membres de sa famille revenaient de Thaïlande. Leur avion a atterri deux minutes avant l’explosion à l’aéroport de Zaventem. « Je ne sais pas encore où ils sont exactement, je sais qu’ils n’étaient pas à l’intérieur de l’aéroport au moment de l’explosion, ils sont peut être juste blessés. »

C’est aussi pour son frère de 18 ans qu’elle s’est inquiétée. Il était dans la ligne de métro, touchée par un attentat-suicide ce matin. Il a été évacué par les forces de l’ordre. « Il va bien, je suis soulagée mais il attend des nouvelles de l’un de ses amis qui ne lui a pas donné de signes de vie depuis. »

« Je suis très surprise, on ne s’y attendait vraiment pas. Bien sûr on avait entendu l’histoire de Salah Abdeslam. » Nathalie est originaire de Molenbeek, ses parents habitent à 300 mètres de l’appartement où Salah Abdeslam a été arrêté. Elle n’en revient pas: « C’est un nid de terroristes. Mon frère a joué au foot avec Brahim Abdeslam avant les attentats de Paris… »

Propos recueillis par Audrey Viala