Canada : la Trudeaumania en marche !

0
31

Justin Trudeau a déclenché une véritable « Trudeaumania ». Ce dernier a été nommé Premier ministre du Canada le 4 novembre dernier suite à la victoire du parti libéral au élections fédérales du 19 octobre. 

Il est jeune, il est beau. Justin Trudeau, 43 ans, a réussi à déloger Stephen Harper du poste de Premier Ministre du Canada. Ce dernier était depuis 2006 chef du gouvernement. Le libéral Trudeau a instauré une communication 2.0 : Facebook, Twitter et Instagram. Le nouveau Premier ministre est très présent sur les réseaux sociaux.

« Je pense qu’il y a en effet une certaine Trudeaumania et c’est peut-être à cause de l’immense contraste de sa personne par rapport à Harper », explique Sabrina, Québécoise. « Trudeau donne des câlins à tout monde, il parle aux médias… alors que Harper était sobre, plat et monotone », ajoute-t-elle. Un constat que partage Myriam, étudiante montréalaise : « Harper ne parlait pas aux médias, alors ça c’est un changement t».

 

Source : comptes Instagram, Facebook et Twitter de Justin Trudeau et Stephen Harper (chiffres au 10 novembre 2015)

Par rapport à son prédécesseur, le constat est sans appel : Justin Trudeau compte plus de dix fois plus d’abonnés (135.000) à son compte Instagram que Stephen Harper (12.600). Le récemment nommé Premier ministre comptabilise également quatre fois plus de « likes » sur sa page Facebook (1.079.400 pour Trudeau contre 257.500 pour Harper). Seul le nombre de followers sur Twitter rapproche les deux hommes: 988.000 pour le membre du parti libéral contre 932.000 pour le conservateur Harper.

Source : comptes Twitter (chiffres au 10 novembre 2015).

Si le nombre de followers entre les deux hommes est proche, Justin Trudeau a tweeté trois fois plus que son prédécesseur, malgré une année d’ancienneté supplémentaire pour Stephen Harper. Son compte Twitter a été crée en juillet 2007 (contre mars 2008 pour Justin Trudeau). Cette différence peut s’expliquer par le fait que l’actuel chef du gouvernement ait connu une ascension éclair en politique qui l’a amené à utiliser tous les moyens de communication actuels pour devenir Premier ministre.

Un homme mettant en scène sa vie privée

Le nouveau Premier ministre canadien n’hésite pas à mettre sa famille en avant, que ce soit sur les réseaux sociaux ou dans les médias. À l’image de ces photos postées sur Instagram:

Pour Jeanne, chargée de projet vivant à Montréal, la communication de Justin Trudeau semble fonctionner: « avant, j’étais celle qui le haïssais le plus parce que j’étais dans son comté et j’étais écoeurée par ses calendriers avec des photos de lui et sa famille qui se roule dans les feuilles d’octobre« . Depuis, elle a vu un reportage sur la CBC (chaine de télévision canadienne) suivant le Premier ministre pour son entrée en fonction. « Je dois avouer que ça me la rendu sympathique« , confie-t-elle.

La jeune femme explique aussi que plusieurs personnes de son entourage (plutôt conservateur) ont reconnu que le nouveau chef du gouvernement allait être « difficile à haïr ».

D’après Kenza, la Trudeaumania actuelle est surtout due aux médias étrangers qui en font beaucoup: « je trouve que les médias étrangers capotent [en font, ndlr] bien plus sur le fait qu’il est jeune et pseudo beau que les médias du Québec ou du Canada« .

« Il se gratte le nez et les médias font genre 100000 articles sur le sujet » regrette Myriam qui attend désormais la première gaffe du Premier ministre.

Emilie Kauff