BALMAINxH&M : Euphorie, attente puis dépit sur Jean Médecin

0
84

Jour J. La collaboration tant attendue d’H&M et BALMAIN, signée Olivier Rousteing sort aujourd’hui. À Londres, Paris, Manchester et Nice on attend l’heure pour se ruer sur le rayon de la chaîne suédoise.

Des cris d’excitation, une foule nerveuse et des vigiles tirés à quatre épingles, talkie walkie vissés à la main. On pourrait se croire à l’entrée d’un concert et pourtant nous sommes rue Jean Médecin. La star du jour c’est cette robe à sequin verte mais aussi ce manteau brodé de perles et ces escarpins vertigineux dorés. Tous signés BALMAIN.

Devant la nouvelle boutique H&M du centre-ville, hommes et femmes de tous âges attendent sur 100 mètres. C’est un grand jour. Annoncée depuis un mois, la sortie de la collaboration BALMAIN et H&M est attendue comme le messie. Elle est disponible aujourd’hui et aujourd’hui seulement. D’ailleurs la publicité tourne depuis une quinzaine de jours sur la vitrine et un décompte est même lancé sur un écran. Pour certains, on est là depuis 6 heure ce matin comme Melissa : « J’ai séché les cours pour venir. Je veux absolument repartir avec mon manteau, ce n’est pas négociable ! ». À 8 heures le décompte prend fin, on crie, on se pousse : « Allez ! Allez ! » hurle un groupe. On fait rentrer les clients par vagues tous les quarts d’heures, une vingtaine seulement de privilégiés. Les employés du magasin, tous vêtus du même t-shirt noir estampillé du nom de la collaboration distribuent des cafés et des bouteilles d’eau. Et pour cause : il va falloir attendre. Longtemps. Des heures pour les moins chanceux. Dans la file, on s’impatiente, on s’échauffe. Des malins tentent de doubler, d’autres plus exténués font des malaises. Le temps se fait long, une jeune femme cherche à acquérir quelques pièces sur le net, en vain : « Je suis choquée, même sur le site on m’annonce que je suis sur liste d’attente ». Les vigiles viennent annoncer de temps en temps l’état de la collection : « Attention, plus que quinze unités côté homme ». Les principaux concernés rebroussent chemin, abandonnent ou soufflent. Sylvain, lui, a osé venir en pyjama pour l’occasion : « J’espérais repartir habillé totalement de la nouvelle collection. Même s’il ne reste pas grand chose, il me faut au moins un article ». Au fil des heures des dizaines de clients sortent les bras chargés de paquets griffés « BALMAIN ». Ils débordent presque des tant désirés articles allant de 30 à 499 euros. La foule les dévore des yeux, les suivent du regard. « Il n’y a pratiquement plus rien, s’exclame Pierre, à l’intérieur on ne peut même pas essayer les articles, et quand on le fait à l’arrachée on se rend compte que tout est mal taillé, mal fini ». Peu importe pour la plupart, ils sont là et comptent bien y rester.

Pour ceux qui ont la chance d’entrer, l’euphorie n’est que de courte durée. Le magasin est totalement balisé, seul l’espace de la collection limitée est ouvert, les autres rayons sont fermés. En plus, on doit refaire la queue. La porte passée les réactions ne se font pas attendre : « Quoi ? Encore une file d’attente ? C’est une blague » Beaucoup s’assoient par terre ou s’adossent contre les murs. Les articles tant désirés sont exposés en hauteur, loin des mains baladeuses. Les vendeurs munis de perches attrapent les quelques tailles restantes de chemises, gilets et pulls. Le but pour la plupart : quitter le magasin avec quelque chose histoire de rentabiliser l’attente. Pour de rares clients comme Michèle, la quête vire à l’obsession. Au téléphone elle hurle presque sur son interlocuteur : « Il reste le blazer sur le site ? Prend le vite en 40 ! Vite ! Prend aussi la pochette en vert, bleu et rouge ». Les yeux rougis, ses cheveux roux dans tous les sens, elle se ronge les ongles en voyant la collection dégrossir de plus en plus. Finalement, beaucoup sortent les mains vides, ravis d’avoir gâché leur matinée : « En vrai, les vêtements ne sont pas top, presque importables. J’avoue, ça allait mieux à Kendall Jenner ».

Charlène Guidarini

POURQUOI TANT D’ENGOUEMENT ?

La collection BALMAIN x H&M est une édition limitée signée Olivier Rousteing, un célèbre designer.

La marque de luxe BALMAIN est connue pour ses pièces uniques hors de prix mais était en déclin ces dernières années. Relancée par les familles Kardashian/Jenner, elle est maintenant l’une des enseignes les plus en vogue.

L’égérie de la collection est Kendall Jenner. Demi-soeur de la très connue Kim Kardashian, elle est aussi une personnalité influente du monde de la mode.